16 juin 2020
L’APTS représente entre autres les technologues en radiologie
Le syndicat se réjouit de l’acceptation du projet d’appareil d’IRM à Sorel-Tracy
Par: Katy Desrosiers

Le projet d’IRM était nécessaire pour la région, croit l’APTS Photo Pixabay

Le syndicat représentant entre autres les technologues en radiologie se dit heureux que le projet d’un appareil d’IRM dans la région ait finalement été accepté par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Cependant, il s’assurera que ce sont des employés d’ici qui seront formés pour l’utiliser.

Publicité
Activer le son

La représentante nationale pour l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), Émilie Charbonneau, explique que l’arrivée de l’appareil impacte directement les membres de la catégorie 4, entre autres les technologues en imagerie médicale.

« Il y a des employés qui attendent ça depuis des années. Ils ont été embauchés et on leur a dit qu’un jour, il y aurait un appareil d’IRM. Ils n’y croyaient plus. Je pense qu’ils vont être vraiment contents d’amener cette expertise à la population de Sorel-Tracy qui est vieillissante et qui n’avait parfois plus les moyens de se déplacer ailleurs », souligne-t-elle.

À Sorel-Tracy, il y a déjà un grand volume d’examens réalisés entre autres avec la radiographie, le scan et en échographie. Comme le nombre d’examens augmentera avec l’ajout de l’appareil d’IRM, il faudra repenser l’organisation du travail.

« Déjà à Sorel, on roule à plein rendement. Il va falloir penser au niveau de l’organisation du travail, comment ça va se traduire. On va suivre ça de près. D’habitude, l’organisation nous implique dans ces démarches-là et nous consulte, mais comme syndicat, notre rôle, c’est de s’assurer qu’on soit consultés », ajoute Mme Charbonneau.

Un besoin clair

La représentante nationale affirme que le besoin d’avoir ce type d’appareil dans la région était clair. Un dossier était préparé afin de prouver que l’appareil serait bénéfique pour les soins et les services locaux.

« Notre démarche était de voir dans les autres régions semblables s’il y avait des appareils d’IRM pour appuyer au cas où ça ne passerait pas. […] On était en train de documenter notre dossier pour s’assurer qu’il y ait un accès. À l’APTS, ça fait partie de nos revendications, l’accès à des services de proximité », mentionne Mme Charbonneau.

Elle ajoute que l’analyse de la situation démontrait clairement que ce serait viable pour la région d’avoir un tel type d’appareil pour le diagnostic de certaines maladies, puisque les gens se déplaçaient beaucoup à Saint-Hyacinthe et Longueuil pour des examens. Aussi, d’avoir ce service à proximité répond, selon elle, directement à l’idée d’avoir une gouvernance locale.

Concernant ce dossier, elle remarque une volonté pour les soins locaux, mais avoue qu’il ne faut jamais manquer de vigilance.

« Les acteurs locaux ont quand même manifesté l’importance que l’IRM soit à Sorel, alors qu’il y a eu des rumeurs qu’il soit placé ailleurs. Des acteurs se sont mobilisés pour s’assurer que ce soit à Sorel, avec tous les arguments populationnels, avec une pétition de médecins. Tant qu’il ne faut pas relâcher la vigilance, selon moi, il n’y a rien d’acquis. C’est souvent les grands centres qui sont préconisés, au détriment des petits », remarque-t-elle.

Dans les prochains mois, l’APTS poursuivra son combat pour faire reconnaître les travailleurs de la catégorie 4 comme faisant partie du processus de diagnostic pendant la crise de la COVID-19, pour qu’ils reçoivent eux aussi la prime de 8 %.

Elle rappelle que ce soit pour la COVID-19 ou pour d’autres maladies, les technologues en imagerie médicale sont essentiels, car c’est presque toujours grâce à ce type d’examen qu’on vient confirmer un diagnostic.

 

À lire aussi :

La population de Sorel-Tracy aura accès à un appareil d’IRM à l’Hôtel-Dieu de Sorel

« Je n’acceptais pas le premier refus de la machine administrative » – Jean-Bernard Émond

L’appareil d’IRM augmentera considérablement l’offre de soins et services de santé locaux

image