« À ce moment-là, j’ai cru que le bonheur m’avait quitté pour toujours » – Angélique Chenette
20 février 2018

Deux familles ayant perdu un enfant se livrent à cœur ouvert
« À ce moment-là, j’ai cru que le bonheur m’avait quitté pour toujours » – Angélique Chenette

Il y a deux ans, les vies d’Angélique Chenette, Élyse Turgeon et Alain Levasseur allaient changer à jamais. Alors que Mme Chenette apprenait le cancer incurable de son fils Charles Caisse, les Levasseur disaient adieu à leur fille Édith, décédée de la même maladie. Plusieurs années plus tard, la blessure est toujours aussi vive, mais les familles ont réussi à apprendre à vivre avec le drame de perdre un enfant.

image