21 janvier 2019
Un vieux bâtiment part en fumée au centre-ville de Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin
Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû travailler fort pour circonscrire l'incendie dans un froid sibérien. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le bâtiment du 92, rue Augusta a été la proie des flammes, le dimanche 20 janvier, jetant plusieurs locataires à la rue par un froid sibérien. Personne n’a été blessé durant l’intervention qui a duré plus de 13 heures.

À lire aussi:
– Un élan de solidarité se forme pour le commerçant et les locataires

Les pompiers de Sorel-Tracy ont été appelés, vers 18 h 10, à se rendre à ce bâtiment contenant une boutique d’objets de collection, le Maximum 80, ainsi qu’une douzaine de logements. Autrefois, le Bar Le Voltage s’y situait.

Sur place, raconte un des responsables de l’intervention Bruno Isabelle, l’incendie n’était pas visible au départ. « L’incendie a débuté dans la structure d’un logement au rez-de-chaussée. Rapidement à notre arrivée, il s’est propagé aux étages supérieurs. On a tenté de le circonscrire, mais la chaleur était très grande et on a dû évacuer nos pompiers afin de tomber rapidement en mode défensif », explique M. Isabelle.

Tous les locataires ont été sortis à temps et ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Deux personnes ont été transportées à l’hôpital en ambulance par mesure préventive.

Une alarme générale a été nécessaire. Deux équipes de Contrecœur sont venues prêter main-forte aux sapeurs sorelois, en plus des équipes de Saint-Roch-de-Richelieu et de Saint-Ours.

« En raison du froid, les équipes de pompiers se sont alternées toute la nuit pour assurer la couverture de la caserne à Sorel-Tracy et pour combattre l’incendie. Tout le monde a contribué à l’extinction du feu », ajoute Bruno Isabelle.

L’incendie a finalement été maîtrisé vers 7 h 30 le matin du lundi 21 janvier, soit plus de 13 heures après qu’il ait été déclenché.

La cause est toujours inconnue. L’enquête ne sera pas transférée à la Sûreté du Québec puisque rien n’indique qu’un geste criminel a été commis. La bâtisse est une perte totale.

image