25 janvier 2021
Un meurtre suivi d’un incendie à Saint-Ours
Par: Jean-Philippe Morin

La maison est une perte totale. Photo Les 2 Rives ©

L’autopsie réalisée cette fin de semaine sur le corps découvert dans les décombres de la résidence de Saint-Ours qui a été la proie des flammes, le 22 janvier, a révélé que son propriétaire aurait été victime d’un meurtre.

Publicité
Activer le son

Le ou les responsables auraient ensuite incendié la maison afin d’effacer les preuves. C’est du moins l’hypothèse principale soulevée par les policiers des crimes majeurs de la Sûreté du Québec, qui poursuivent l’enquête cette semaine. Aucun suspect n’a encore été appréhendé.

La victime est Yannick Bricout-Tremblay, 35 ans. Il résidait dans cette maison du chemin des Patriotes, tout près du golf des Patriotes, à Saint-Ours.

Selon le Journal de Montréal, un voisin aurait remarqué une voiture bleue partir de la cour au moment où de la fumée s’échappait de la maison. Le chien du propriétaire a été sorti à temps de la résidence par une personne qui était déjà à l’extérieur.

Toujours selon le journal montréalais, la victime avait un long casier judiciaire. Il a fait de nombreux allers-retours en prison pour des histoires de drogue, dont la plus récente remonte à 2019. Il a aussi été condamné pour conduite avec facultés affaiblies en 2017.

Quant à l’incendie, les pompiers de Saint-Ours ont eu besoin de l’aide de ceux de Sorel-Tracy et de Saint-Denis-sur-Richelieu pour le circonscrire. Une trentaine de sapeurs ont participé à l’opération. La résidence est une perte totale.

image