2 mai 2017
« On a travaillé en fonction de nos citoyens » – Jean-François Villiard
Par: Deux Rives
Le maire de Sainte-Victoire-de-Sorel, Jean-François Villiard, soutient avoir été à l'écoute de ses citoyens après avoir confié la protection incendie de la municipalité à Sorel-Tracy. | Photo: TC Média – Archives

Le maire de Sainte-Victoire-de-Sorel, Jean-François Villiard, soutient avoir été à l'écoute de ses citoyens après avoir confié la protection incendie de la municipalité à Sorel-Tracy. | Photo: TC Média – Archives

Le maire de Sainte-Victoire-de-Sorel, Jean-François Villiard, dit avoir pris une décision à la lumière des commentaires de ses citoyens par rapport au Service de sécurité incendie. La municipalité sera finalement desservie par Sorel-Tracy et non par Saint-Ours.

À lire aussi:

Sorel-Tracy propose une étude sur la réorganisation des services incendie

Sainte-Victoire-de-Sorel confiera sa protection incendie à Saint-Ours

La Ville s’entend avec quatre municipalités jusqu’en 2022

« Oui, on avait un avis d’intention et on a regardé l’alternative d’obtenir les services de Saint-Ours, admet le maire de Sainte-Victoire-de-Sorel, Jean-François Villiard. Ce qui a fait pencher la balance, ce sont les citoyens qui ont fait circuler une pétition. On a aussi fait du porte-à-porte pour tâter le pouls. »

Le conseil de Ville de Sorel-Tracy a annoncé lundi soir qu’elle s’était entendue avec Saint-Joseph-de-Sorel, Sainte-Anne-de-Sorel, Saint-Robert et Sainte-Victoire-de-Sorel pour les desservir jusqu’en 2022.

Selon M. Villiard, l’assouplissement de la charge que la Ville de Sorel-Tracy imposait aux municipalités explique aussi le nouveau raisonnement de son conseil. Il serait question d’une réduction du coût d’au-delà de 25%.

D’après ses propos, la principale inquiétude des citoyens était face à l’inconnu.

« Ils nous disaient que la sécurité n’a pas de prix. De mon côté, il n’y a aucun doute que si on avait été servi par Saint-Ours, je n’aurais pas eu d’inquiétude, tempère le maire. C’est l’évaluation qui a changé la décision du conseil. On a travaillé en fonction de nos citoyens. »

Il affirme s’être entretenu avec le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, il y a quelques semaines. Sainte-Victoire aurait annoncé que son conseil avait décidé d’aller finaliser les négociations avec la Ville de Sorel-Tracy.

Jean-François Villiard ne pense pas que la décision ait d’impacts pour la Ville de Saint-Ours.

« Je ne crois pas qu’elle avait déjà fait des achats. Je ne crois pas que c’était un besoin non plus, continue-t-il. Je sais par contre qu’elle avait l’intention d’engager du personnel. Ce sont toutefois des pompiers à temps partiel qui auraient travaillé aux frais de Sainte-Victoire. »

Il avoue qu’il comprendrait que le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, soit déçu de la décision.

Comme le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, M. Villiard est satisfait de l’entente équitable.

« Ce que j’apprécie, c’est qu’on a maintenant un bon service, dans cinq municipalités et au même prix », conclut-il.

Le maire de Saint-Ours, quant à lui, désire discuter avec ses collègues, jeudi soir, avant de soumettre sa réaction sur la situation.

image