8 juin 2017
Le conseiller Alain Crevier rend des excuses publiques
Par: Deux Rives
Alain Crevier en avait long à dire lors de la séance du 5 juin. | Photo: TC Média - Jonathan Tremblay

Alain Crevier en avait long à dire lors de la séance du 5 juin. | Photo: TC Média - Jonathan Tremblay

À la première occasion où il a pu prendre la parole lors de la séance publique du 5 juin, le conseiller de la municipalité de Yamaska, Alain Crevier, a tenu à s’excuser à la population.

« Je tiens à m’excuser à la population des mots que j’ai utilisés lors du dernier conseil, s’est expliqué Alain Crevier. Ceux qui me connaissent savent bien que j’ai de la misère à avoir la langue de bois dans des situations où on ne dit pas la vérité, mais je vais essayer de me corriger. »

Malgré ce geste, M. Crevier a demandé des réponses au maire Louis R. Joyal concernant les faits qu’il a avancés dans le bulletin municipal L’Info d’Est en Ouest et l’article paru dans notre journal du 16 mai.

M. Joyal indiquait dans ces pages qu’Alain Crevier et Léo-Paul Desmarais étaient la raison principale de la démission de la directrice générale de Yamaska, Karine Lussier. Le maire a toutefois refusé de relancer la dispute. Il a mentionné que ce qui avait été dit était véridique et qu’il ne s’excuserait pas de quoi que ce soit.

« Si elle [Karine Lussier] avait su que vous n’étiez pas là au 1er novembre prochain, elle serait restée », a avancé M. Joyal. Karine Lussier n’a émis qu’un bref commentaire. « Je n’ai pas à commenter. Je quitte parce qu’il y a un poste qui s’est ouvert. J’ai appliqué, je l’ai eu, je quitte », a-t-elle dit.

De son côté, Léo-Paul Desmarais s’attriste de voir son nom apparaître dans les médias ainsi.

Durant cette prise de bec, un citoyen s’est levé pour exprimer son impatience et a demandé de passer au prochain point. Ce que les élus ont fait.

Le conseil a plus tard adopté un règlement offrant plus de flexibilité à l’inspecteur et à la secrétaire générale. Seul Alain Crevier s’est opposé après avoir demandé le vote.

Le conseiller Jean-Pierre Bussières était absent de la séance.

image