14 octobre 2021
Deux semaines après un début d'incendie criminel
Le Bailey’s Resto-Bar de Contrecœur de nouveau la proie des flammes
Par: Alexandre Brouillard

Le Bailey's Resto-Bar a été victime d'un incendie cette nuit, à Contrecœur. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Exactement deux semaines après avoir été la cible d’un début d’incendie criminel, le Bailey’s Resto-Bar situé au 525, rue Saint-Antoine à Contrecœur, a été la proie des flammes cette nuit, peu après 3 h du matin.

Publicité
Activer le son

Lorsque les policiers de la Régie de police intermunicipale Richelieu-Saint-Laurent (RPIRSL) sont arrivés sur les lieux, les flammes étaient déjà bien installées à l’intérieur du bâtiment.

« Il y a eu une évacuation préventive des résidences voisines et l’intervention du Service d’incendie de Contrecœur. Le bâtiment est endommagé et on peut arriver à la conclusion qu’il est une perte totale », déclare le porte-parole de la RPIRSL, Jean-Luc Tremblay.

Dès leur arrivée sur les lieux, peu après 3 h du matin, les pompiers du Service d’incendie de Contrecœur ont constaté des flammes qui ravageaient l’intérieur du bâtiment. Jeudi matin, vers 8 h, l’incendie n’était pas encore maîtrisé.

« On est encore sur l’intervention et le feu n’est pas encore sous contrôle ce matin. Une quarantaine de pompiers travaillent pour éteindre et contenir le feu », précise le directeur du Service de sécurité incendie de Contrecœur, Bruno Isabelle.

Plusieurs services d’incendie sont venus prêter main-forte aux sapeurs de Contrecœur, soit Sorel-Tracy, Verchères, Varennes, Saint-Roch-de-Richelieu et Saint-Antoine-sur-Richelieu.

La cause de l’incendie reste à déterminer, alors que des enquêteurs sont sur place pour en connaître l’origine.

Les deux incendies reliés?

Alors qu’il est encore trop tôt pour connaître l’origine de l’incendie, M. Tremblay n’écarte pas l’hypothèse d’un incendie criminel et d’un possible lien entre l’événement du 30 septembre et celui-ci.

« Les enquêteurs vont travailler les deux événements, mais on ne sait pas encore s’il y a un lien entre les deux. Il n’est pas déraisonnable de penser que oui. On est dans les hypothèses, il n’y a rien d’écarté », affirme M. Tremblay.

Par ailleurs, aucune arrestation en lien avec le début d’incendie criminel du 30 septembre dernier au Bailey’s Resto-Bar n’a eu lieu.

image