30 septembre 2021
Le Bailey’s Resto-Bar de Contrecœur victime d’un début d’incendie criminel
Par: Jean-Philippe Morin

La vitrine de la porte principale a été fracassée et des traces d’accélérant ont été trouvés à l’intérieur. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Le Bailey’s Resto-Bar a été ciblé cette nuit pour un début d’incendie criminel, à Contrecœur. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Le Bailey’s Resto-Bar, situé au 525, rue Saint-Antoine à Contrecœur, a été la cible d’un début d’incendie criminel cette nuit, peu avant 3 h du matin.

Publicité
Activer le son

Lors de leur arrivée sur les lieux, les policiers de la Régie de police intermunicipale Richelieu–Saint-Laurent (RPIRST) ont constaté de la fumée à l’intérieur du bâtiment. La vitrine de la porte principale du commerce était fracassée.

Les pompiers du Service d’incendie de Contrecœur, arrivés peu de temps après, n’ont pas eu à intervenir pour éteindre un incendie puisque c’est seulement de la fumée qui a causé des dommages au bâtiment. Des traces d’accélérant ont toutefois été trouvés.

« Des enquêteurs et l’identité judiciaire sont sur place pour tenter de comprendre ce qui s’est passé. Personne n’a été blessé et il n’y a pas eu de dommages dans le logement adjacent », explique le porte-parole de la RPIRST, Jean-Luc Tremblay.

Rappelons que le restaurant Pizz Contrecœur, qui était situé sur la route Marie-Victorin, a aussi été victime d’un incendie criminel le 2 décembre 2020. Il a été rasé en juillet dernier. La Sûreté du Québec avait même établi un poste de commandement, le 23 décembre 2020, à Sorel-Tracy, à la suite de quatre incendies criminels et une tentative d’incendie survenus en décembre 2020. Outre Pizz Contrecœur, il y a eu aussi le restaurant Milano, la pizzeria Sorrento Sorel-Tracy, le Bar Au Saurel et le commerce Arachides Dépôt. Seul l’incendie au Bar Au Saurel a été élucidé, alors qu’un homme de 41 ans a été reconnu coupable pour cet événement.

Quant à savoir si la tentative d’incendie criminel au Bailey’s Resto-Bar est relié à ces autres événements de décembre dernier, il est trop tôt pour sauter aux conclusions, souligne Jean-Luc Tremblay.

« Tout est sur la table pour l’instant. On n’écarte aucune hypothèse. Les propriétaires seront rencontrés par les enquêteurs et on en saura plus à ce moment », conclut le porte-parole.

Selon son site web, le Bailey’s Resto-Bar est une entreprise familiale qui emploie une vingtaine de personnes.

Inquiétude à Contrecœur

La propriétaire du commerce Les Merveilles d’Avant, qui est voisin au restaurant, s’attriste d’un tel acte de violence.

« Je suis juste à côté et je peux dire que c’est toujours tranquille. C’est triste parce que c’est une institution ouverte depuis longtemps à Contrecœur. Avec la pizzeria qui a brûlé aussi dans les derniers mois, c’est inquiétant. On ne souhaite ça à personne », affirme Nancy Martin.

Mylène Gervais, opticienne chez Opto-Réseau qui est situé juste en face du Bailey’s Resto-Bar, abonde dans le même sens.

« C’est vraiment dommage. C’était toujours tranquille là-bas, même si ça bougeait un peu plus au bar en haut parfois. C’est inquiétant pour les commerçants. Une chance qu’on n’est pas une pizzeria ou un resto, ce serait encore plus inquiétant », affirme-t-elle.

Avec la collaboration d’Alexandre Brouillard

image