17 novembre 2020
La ville-centre et la MRC s’entendent sur le développement économique régional
Par: Katy Desrosiers

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Dans les dernières semaines, la Ville de Sorel-Tracy et la MRC de Pierre-De Saurel ont collaboré dans le cadre de la création de Développement économique Sorel-Tracy et région, ce qui semble avoir rapproché les deux parties, qui s’entendent maintenant sur leur vision du développement économique régional.

Publicité
Activer le son

Dans la dernière année, des dossiers comme le retrait de la Ville de Sorel-Tracy du financement du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) et du développement culturel à la MRC avaient entraîné des tensions entre le maire de la ville-centre Serge Péloquin, le préfet de la MRC Gilles Salvas et certains maires des municipalités avoisinantes. Des différences de point de vue existaient également sur la gouvernance.

Lors d’une journée de consultation tenue par le député Jean-Bernard Émond sur la gouvernance locale en août, certains intervenants du milieu économique avaient soulevé ce climat de discorde qui perdurait entre certains maires du conseil de la MRC et le maire de la ville-centre. Le souhait formulé était que tous soient sur la même longueur d’onde.

Ainsi, lors des discussions pour la création de Développement économique Sorel-Tracy et région, tous semblent avoir accordé leurs violons.

Les montants qui seront attribués au nouvel organisme pour entre autres l’embauche de ressources seront tout d’abord remis aux MRC qui les redistribuera. Ainsi, M. Salvas a tenu à remercier le gouvernement puisqu’avec cette annonce, il reconnaît les MRC comme les représentants régionaux du bon développement des communautés.

Lorsque le temps est venu de choisir le nom de l’organisme, M. Salvas et M. Péloquin se sont tout de suite entendus.

« Quand M. Émond nous a proposé le nom de Développement économique Sorel-Tracy et région, on a tous les deux été tout de suite satisfaits que le nom de la ville-centre y soit et qu’on ajoute le nom de région. Et vous savez, si la ville-centre est forte on aura une région forte et l’inverse s’applique. Une région forte va donner une ville-centre forte », souligne le préfet.

M. Salvas rappelle aussi la décision du conseil de la MRC d’attribuer 305 000 $ provenant des redevances du parc éolien à ce nouveau projet régional.

Serge Péloquin ajoute en effet que le préfet et l’ensemble des 12 maires à la MRC ont eu plusieurs discussions dans les derniers mois sur comment allaient s’entreprendre les relations futures.

« Laissez-moi vous dire, et Gilles pourrait en témoigner, je ne lui mets pas des mots dans la bouche, ça va bien. On réussit à faire des projets communs et à s’entendre sur une équité de partage. C’était souvent ça, les discussions et le débat. On veut saluer une grande ouverture de Gilles, l’ouverture de mes collègues maires et de notre côté, la Ville de Sorel-Tracy et les gens qui gravitent autour de l’organisation. On est bien contents de ce que sera notre prochaine année avec Développement économique Sorel-Tracy et la MRC », explique M. Péloquin.

Le député Jean-Bernard Émond a salué, lors du point de presse, les élus de la région « qui se sont tous ralliés autour d’un objectif commun, celui de permettre à notre région de se développer à son plein potentiel ».

 

À lire aussi : Un nouvel organisme créé pour simplifier la vie aux entrepreneurs

image