10 novembre 2020
Mise sur pied de Développement économique Sorel-Tracy et région
Un nouvel organisme créé pour simplifier la vie aux entrepreneurs
Par: Katy Desrosiers

L’annonce de la création de Développement économique Sorel-Tracy et région s’est faite conjointement avec le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas, le député de Richelieu Jean-Bernard Émond et le maire de la Ville de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Photo gracieuseté

En août dernier, une journée de réflexion sur la gouvernance locale menée par le député Jean-Bernard Émond avait soulevé la nécessité de se doter d’un guichet unique qui regroupe l’ensemble des services offerts aux entreprises. Quelques mois plus tard, le 10 novembre, l’organisme Développement économique Sorel-Tracy et région voyait le jour.

Publicité
Activer le son

La création de cette entité survient à la suite de l’annonce de la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Ève Proulx, de la mise en place d’Accès Entreprise Québec. Cette initiative vise à renforcer les services d’accompagnement offerts aux entrepreneurs et aux entreprises afin d’accélérer le développement économique dans chacune des régions du Québec.

C’est après avoir discuté avec la MRC de Pierre-De Saurel et la Ville de Sorel-Tracy que la nouvelle entité a été créée.

Le député Jean-Bernard Émond souligne que celle-ci aura pour mandat d’améliorer et d’harmoniser les services directement offerts aux entreprises sur le territoire. Des sommes seront octroyées aux MRC pour doter le nouvel organisme d’au moins deux ressources additionnelles pour accompagner les entreprises.

Ces ressources auront comme mission de faciliter le déploiement de projets d’entreprises ou de projets de développement économique dans le cadre de la relance après la pandémie, d’accompagner les entrepreneurs dans la transformation numérique, de diriger les entrepreneurs vers les services appropriés, d’appuyer les entrepreneurs dans leurs démarches auprès des entités municipales, provinciales et fédérales et de collaborer avec Investissement Québec pour référer les entreprises qui se qualifient à leurs services.

Un autre point soulevé lors de la journée de consultation est le désir que des budgets conséquents et récurrents soient attribués pour assurer la pérennité de l’organisme et que celui-ci ait des coudées franches dans ses actions.

Donc dorénavant, les ressources financières qui seront transmises via les MRC seront concentrées pour un seul organisme. La nouvelle entité bénéficiera d’un financement supplémentaire de 900 000 $ sur cinq ans du gouvernement pour l’embauche des ressources et profitera d’un financement de 305 000 $ provenant des profits générés par le parc éolien Pierre-De Saurel.

Le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas, croit qu’avec cette annonce, le gouvernement reconnaît l’importance du développement économique dans toutes les régions du Québec.

Le maire de Sorel-Tracy Serge Péloquin, explique que la création de la nouvelle entité répond à un besoin ressenti par les entrepreneurs d’ici.

Le rôle de la nouvelle entité

« Ce nouvel organisme mandataire va regrouper les services de l’actuel Centre local de développement (CLD) et du commissaire industriel de la Ville de Sorel-Tracy, pour simplifier l’accès aux différents programmes pour les entrepreneurs, pour concentrer les ressources financières en un seul organisme et développer une vision commune et concertée du développement économique », explique Jean-Bernard Émond.

En plus de son commissaire industriel, la Ville mettra à disposition d’autres professionnels comme ceux de l’urbanisme.

Le député souligne qu’en 2015, l’ancien gouvernement avait réalisé des coupures qui avaient pénalisé les CLD. Cette annonce vient donc, selon lui, réparer les inégalités établies entre les régions.

Mais malgré la création du nouvel organisme, le CLD poursuit son travail actuel. « Le CLD souvent, c’est pour la relève d’entreprise ou le démarrage, mais si on veut aller chercher de l’argent à Investissement Québec pour des plus gros projets et des plus grosses entreprises, là on va passer par Développement économique Sorel-Tracy et région », précise Gilles Salvas.

« Avec ce nouvel organisme et ses compétences additionnelles, on sera en mesure de soutenir l’essor de notre communauté d’affaires, de réaliser notre vision de développement économique et de concilier la réalité rurale et urbaine de notre région », ajoute Serge Péloquin

Jean-Bernard Émond affirme que cette formule est déjà en place dans plusieurs régions et fonctionne bien comme à Drummondville et Victoriaville.

Dans les prochaines semaines, un comité formé entre autres d’entrepreneurs, de gens d’affaires et de représentants d’institutions financières sera constitué afin de procéder à l’embauche d’une direction générale pour Développement économique Sorel-Tracy et région.

Pour le député, il est important que les jeunes soient présents sur ce comité. Il avance que la région en compte plusieurs de talents, impliqués dans différentes sphères.

Comme demandé par plusieurs intervenants lors de la journée de consultation, la place des élus y sera réduite. En attendant que le nouvel organisme soit constitué et que les ressources soient embauchées, les demandes des entreprises sont soutenues par les organismes déjà en place.

 

À lire aussi : La ville-centre et la MRC s’entendent sur le développement économique régional

image