13 juillet 2021
Enfin!
Par: Louise Grégoire-Racicot

Forte d'une expérience de plus de 40 ans dans la région, Louise Grégoire-Racicot livre ses impressions dans une chronique hebdomadaire au journal Les 2 Rives depuis 2018.

Il aura fallu 12 ans à la région pour se doter d’un service de transport adapté, local et collectif digne de ce nom. Un début prometteur!

Publicité
Activer le son

En 2009, elle en avait franchi les premiers pas en créant un service de transport adapté collectif qui n’incluait cependant pas Sorel-Tracy et Saint-Joseph-de-Sorel. Ces dernières offraient plutôt un service de transport en commun interurbain via le Conseil intermunicipal de transport (CIT) Sorel-Varennes.

C’est en 2017, à l’abolition des CIT québécois, que la MRC a élargi sa compétence à l’ensemble des municipalités de son territoire pour la gestion du transport adapté desservant une clientèle à mobilité réduite mais prenant à bord une clientèle autonome, quand des sièges étaient disponibles, sans plus.

De fait l’offre de transport est toujours ressortie comme une lacune régionale lors des nombreuses consultations menées dans la région pour en sonder les besoins. Familles, ainés, étudiants, travailleurs agricoles et urbains ont souvent souhaité un tel service. Ce qui a finalement convaincu les élus de se pencher sur la question.

En a résulté, en début d’année 2021, un plan de transport régional plus global et structurant auquel les municipalités ont adhéré. Elles ont délégué à la MRC le soin de mettre en place un premier vrai réseau de transport en commun intégré réunissant tant Taxibus que le transport adapté, un service de transport régional, voire interrégional.

Ce nouveau service évoluera certes à l’usage. Il appartient donc aux citoyens de se l’approprier rapidement. Et surtout de partager leur degré de satisfaction et les amendements à lui apporter pour en améliorer la pertinence et en permettre la pérennité.

Des changements entrent déjà en vigueur aujourd’hui : Taxibus élargit ses horaires de desserte; un système de déplacement entre les municipalités rurales et le territoire de Taxibus (Sorel-Tracy, Saint-Joseph-de-Sorel et Sainte-Anne-de-Sorel) et des municipalités rurales entre elles est implanté.

Ce faisant, la MRC permet à ses citoyens de circuler plus librement d’une municipalité à l’autre sans voiture ou sans avoir à trouver un chauffeur personnel pour les véhiculer. Elle ajoute de la mobilité aux siens, facilitant leur accès à la formation, aux soins de santé, au travail, à un éventail plus large de services et de loisirs.

Comme le soulignait avec raison le préfet Gilles Salvas, ce service pourra ainsi attirer de nouvelles familles, en retenir d’autres; permettre à des aînés de rester plus longtemps à domicile et dans leurs municipalités, offrir un accès plus aisé aux services et équipements supralocaux répartis sur le territoire. Un franc ajout à la qualité de vie de tous.

En comblant cette lacune, la MRC joue de fort bonne façon son rôle de développeur économique et social en soutenant mieux encore la ruralité et en contribuant à tisser de meilleures relations urbaines-rurales.

De plus, en confiant la gestion du service à la Société de transport collectif (STC) de Pierre-De Saurel (anciennement STACR) – qui a développé une expertise certaine en la matière – elle s’assure d’une saine administration et d’une rentabilité possible, surtout si on y intègre le transport interrégional (vers Longueuil et Saint-Hyacinthe d’abord) et cela à coûts partagés équitablement : au prorata de la population des municipalités pour le transport adapté. Partagés entre les trois villes qui l’utilisent pour Taxibus. Quant à ceux du transport interurbain, ils suivront les règles des ententes supralocales – Sorel-Tracy en payera 83 % et les autres municipalités 17 %.

Voilà un consensus à applaudir, long à établir, mais garant de l’engagement formel de la table régionale d’assurer l’avenir de la région et le bien-être de ses citoyens. Tous les élus municipaux sortants peuvent sans hésitation l’inscrire fièrement au bilan du mandat qu’ils terminent en novembre prochain!

image