23 janvier 2019
Investiture en présence du chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet
Xavier Barsalou-Duval officiellement candidat aux élections de 2019
Par: Jean-Philippe Morin

Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, Xavier Barsalou-Duval, député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, Marilène Gill, députée de Manicouagan en compagnie des membres de l'Association du Bloc québécois de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères et du personnel politique du député Xavier Barsalou-Duval. Photo pierrenicolas@gmail.com

Le député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval, a été officiellement déclaré candidat du Bloc québécois dans sa circonscription, qui couvre entre autres la Ville de Contrecœur.

Plus de 100 personnes ont assisté à l’investiture le 20 janvier, à Boucherville. Il est le premier candidat bloquiste investi en prévision de l’élection du 21 octobre prochain.

Yves-François Blanchet, nouveau chef du Bloc, et les députés Marilène Gill, Simon Marcil et Michel Boudrias étaient présents. Également, plusieurs élus municipaux et scolaires s’étaient déplacés.

« C’est pour moi un honneur de pouvoir porter les couleurs du Bloc québécois dans la circonscription pour une deuxième élection consécutive. Nous avons fait bien du chemin pour les citoyens de notre comté en trois ans : les consultations publiques, les assemblées citoyennes et les innombrables samedi et dimanche à rencontrer les électeurs, ont permis de créer des liens forts et uniques entre nous », explique Xavier Barsalou-Duval.

Quant au nouveau chef, il s’est adressé aux militants présents et a salué la combativité du candidat confirmé. « Certaines personnes fuient lorsqu’ils voient la tempête. Xavier, lui, fonce dedans, c’est une qualité extraordinaire. Pour un nouveau chef, on sait que les défis sont de taille et pour cela, on veut un Xavier à côté de soi », a déclaré Yves-François Blanchet.

Xavier Barsalou-Duval compte garder le cap afin d’améliorer les conditions de vie des gens de la circonscription. Dans ce prochain mandat, plusieurs dossiers seront à son ordre du jour, comme la lutte pour faire reconnaître la responsabilité du fédéral en ce qui a trait à l’érosion des berges du Saint-Laurent et la règlementation de la vitesse des bateaux sur le Richelieu.

Plusieurs intervenants des milieux communautaires, de la jeunesse, des aînés et de la protection de l’environnement étaient présents pour démontrer leur intérêt à continuer le travail débuté avec le député. Le député ne renonce toutefois pas au cœur de son engagement en politique, soit travailler pour faire avancer l’indépendance du Québec.

« Le centre de mon engagement politique, c’est l’indépendance du Québec. Je crois que les Québécoises et les Québécois ont tout à gagner à contrôler tous les leviers qui leur permettront de se développer. Que ce soit en matière d’immigration, de lutte à l’évasion fiscale ou de rapport d’impôt unique, force est de constater que le gouvernement du Canada n’a aucunement les mêmes priorités que le Québec. Pire, il va même jusqu’à s’attaquer à l’autonomie du Québec, notamment en matière de santé en coupant dans les transferts, et ce, peu importe la couleur, du gouvernement. Avec l’indépendance, nous aurions toute la liberté d’agir pour nous et nous seulement », conclut Xavier Barsalou-Duval.

image