23 mai 2018
Réglementation sur la rivière Richelieu
Xavier Barsalou-Duval demande au ministre Marc Garneau d’agir
Par: Julie Lambert

Le député Xavier Barsalou-Duval n'est pas satisfait de la réponse du ministre des Transports Marc Garneau concernant la réglementation sur la rivière Richelieu. (Photo : Gracieuseté)

Le député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval, n’a pas trouvé suffisantes les excuses du ministre des Transports Marc Garneau concernant une réponse à la pétition pour réglementer la navigation sur la rivière Richelieu. Il souhaite davantage du ministre et réclame des actions concrètes afin de répondre aux besoins des riverains.

Le député avait déploré en février la réponse du ministre à la pétition déposée à la Chambre des communes à Ottawa. Dans celle-ci, le ministre Garneau avait annoncé des mesures à propos du fleuve Saint-Laurent alors que la pétition concernait la rivière Richelieu.

Xavier Barsalou-Duval a envoyé une lettre au ministre Marc Garneau pour lui demander de répondre concrètement à la pétition. Ce dernier a présenté ses excuses aux citoyens dans une nouvelle lettre le 11 mai et les a référés au Bureau de la sécurité nautique de Transports Canada.

« Toutes les municipalités désirant mettre en œuvre les mesures d’encadrement pour des activités nautiques doivent nécessairement suivre le processus structuré et rigoureux prévu par le Règlement sur les restrictions visant l’utilisation des bâtiments. Ce règlement permet de légiférer en matière de navigation et de résoudre des problèmes de sécurité, d’intérêt public ou d’environnement », a-t-il mentionné.

Cette réponse aux signataires n’a pas plu au député. Il croit que le ministre a une fois de plus évité de répondre concrètement à la demande des citoyens.

« À quelles protections fait-il référence? On aimerait bien le savoir, mais il ne le dit pas. Il ne veut peut-être pas nous dire qu’il n’y a aucune réglementation en vigueur pour la circulation maritime. En gros, ce que le ministre dit c’est : arrangez-vous avec les fonctionnaires. Dans les faits, le processus avec le Bureau nautique est déjà entamé depuis longtemps. Ce qu’il faut savoir cependant, c’est qu’il est long, coûteux et fastidieux », a critiqué Xavier Barsalou-Duval, par la voie d’un communiqué.

image