12 juin 2017
Verra-t-on le pont Turcotte illuminé en 2017?
Par: Sarah-Eve Charland
La Ville de Sorel-Tracy avait développé des maquettes du pont Turcotte illuminé. | Gracieuseté/Ville de Sorel-Tracy

La Ville de Sorel-Tracy avait développé des maquettes du pont Turcotte illuminé. | Gracieuseté/Ville de Sorel-Tracy

Alors que le maire de Sorel-Tracy demeure confiant d’obtenir le financement pour illuminer le pont Turcotte, aucune trace n’existe d’une telle demande au ministère des Transports.

De son côté, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, assure que des démarches pour obtenir un financement ont été réalisées. La Ville aurait notamment contacté le ministère des Transports du Québec (MTQ) et la ministre responsable de la région de la Montérégie, Lucie Charlebois.

Après de multiples vérifications, ni la section régionale du MTQ ni l’attaché de presse du ministre des Transports Laurent Lessard ne connaissent l’existence d’une demande financière de 375 000$ pour illuminer le pont Turcotte.

« Les demandes financières doivent être écrites et accompagnées d’une résolution adoptée par le conseil de Ville. En ce moment, nous n’avons aucune trace de cela. Les derniers échanges remontent à 2016 concernant les éléments techniques du projet », récapitule la porte-parole du MTQ, Josée Séguin.

L’attachée de presse de la ministre Charlebois a répondu « qu’aucun programme particulier n’existe pour financer ce genre de projet ».

M. Péloquin espère réaliser le projet d’ici la fin de l’année 2017. Dans le pire des scénarios, le pont serait illuminé en novembre pour souligner la fin des festivités.

« On sait très bien qu’il n’y a aucun programme normé, ajoute le maire. On espère que le conseil des ministres rendra une décision discrétionnaire. Le gouvernement a aidé Montréal. Ce serait comme faire un cadeau à Sorel-Tracy. Ne pas faire de cadeau, ce serait cheap », croit M. Péloquin.

Il mentionne que la Ville est prête à investir le même montant que le gouvernement. Le conseil a budgété un montant de 500 000$ à investir dans le legs. À l’heure actuelle, aucun argent n’a été utilisé.

« Sorel-Tracy a été très importante dans l’histoire du Québec, poursuit-il. Elle fait partie des quatre premières villes du Bas-Canada. On ne doit pas jouer ce dossier d’une façon politique. L’ensemble des ministres devrait reconnaître l’importance de Sorel-Tracy. »

Il ajoute qu’en dernier recours, la Ville devra se mettre en mode créatif pour développer un plan B.

Le MTQ a donné l’accord d’illuminer le pont sous certaines conditions techniques. À l’heure actuelle, la Ville élabore les derniers détails du plan détaillé qui sera remis au MTQ, assure le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

Le ministère a acquiescé à nettoyer le pont. Les travaux ont été réalisés en 2016 et en 2017. Il n’a pas jugé nécessaire de repeinturer l’infrastructure.

Conditions du MTQ

– Aucune membrure ne doit être percée

– Les équipements lumineux ne doivent pas nuire au mécanisme de levier

– Un plan détaillé doit être soumis au MTQ.

image