14 août 2019
Après la démolition de la salle de spectacle
Vente de garage à l’entrepôt du Théâtre du Chenal-du-Moine
Par: Katy Desrosiers
L’entrepôt est près de l’emplacement où était le théâtre. 
Photothèque | Les 2 Rives ©

L’entrepôt est près de l’emplacement où était le théâtre. Photothèque | Les 2 Rives ©

Les anciens propriétaires du Théâtre du Chenal-du-Moine, Vincent et Mathieu Bergeron, organiseront une vente à l’entrepôt du théâtre le samedi et dimanche 17 et 18 août à compter de midi. Même si quelques éléments de décor et des costumes se retrouveront parmi les articles à vendre, les gens pourront majoritairement y retrouver des articles de la vie de tous les jours.

« Dans les 35 ans d’histoire du théâtre, on a déjà fait du ménage dans les entrepôts. Les vieux décors de l’époque ont fini par être jetés. Dans les choses plus originales, on a des accessoires de décors qui datent de quelques années, qui font un peu kitsch. On a des valises, des costumes », précise Vincent Bergeron.

Les éléments de costume que les gens pourront retrouver sont des pantalons, des souliers, des chemises, etc. M. Bergeron affirme que les pièces présentées au théâtre n’étaient pas extravagantes, et donc, les costumes ne le sont pas.

Les visiteurs pourront aussi retrouver des électroménagers, des meubles et de la quincaillerie. Pour se procurer des articles, les gens devront apporter de l’argent comptant.

Et les centaines de bancs?

Bien que la majeure partie des bancs du théâtre a été jetée, une centaine d’entre eux ont été vendus à Marc-André Coallier du Théâtre La Marjolaine à Eastman. « Il nous a aussi acheté presque la totalité de l’équipement technique, des spots, le système de son, des fils. […] Les salles qui se construisent ou qui rénovent aujourd’hui reçoivent des subventions. Elles préfèrent aller chercher de l’équipement neuf », souligne l’ancien propriétaire. Il ajoute qu’il y a peut-être quelques bancs qui traînent à l’entrepôt, qui étaient gardés pour réparer des sièges brisés, mais qu’ils seront en pièces détachées.

Vincent Bergeron n’est pas émotif face à la vente qui se déroulera les 17 et 18 août. « L’entrepôt c’est un bâtiment accessoire. Le coup dur c’était pendant la démolition. Ironiquement, je suis allé dans l’entrepôt il y a deux semaines. J’ai retrouvé des vieilles photos de la construction en 1981. Dans une main, j’avais une vieille photo de 1981 et dans l’autre main, une photo prise à un mois de la démolition. C’était presque le même état. Je n’ai pas vécu la vision de la construction comme mon père l’a vécue, moi je l’ai vécue dans le sens inverse. J’ai vu la structure se démolir sous mes yeux », mentionne M. Bergeron.

Malgré la démolition du théâtre, l’entrepôt sera conservé. « Il ne sera pas démoli, car il est en zone inondable et si la municipalité le démolissait, elle ne pourrait pas reconstruire. Elle va surement le garder comme entrepôt ou bâtiment utilitaire », explique-t-il.

La Municipalité de Sainte-Anne-de-Sorel a racheté le terrain où se trouvait auparavant le Théâtre du Chenal-du-Moine pour éventuellement y construire un édifice municipal, comprenant une salle communautaire.

image