23 novembre 2017
Une succursale Familiprix ouvrira ses portes prochainement à Saint-Ours
Par: Sarah Elisabeth Aubry
Employés de Familiprix et élus ont assisté à la conférence de presse le 22 novembre, à Saint-Ours.  |  © Photo: Sarah Elisabeth Aubry

Employés de Familiprix et élus ont assisté à la conférence de presse le 22 novembre, à Saint-Ours. | © Photo: Sarah Elisabeth Aubry

Le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis a annoncé le 22 novembre qu’une pharmacie Familiprix verra le jour en mai 2018 et sera située au 2548B sur la rue Immaculée-Conception. L’ouverture de la succursale permettra d’offrir des services de proximité pour les citoyens de la Ville. 

Sylvain Dupuis a expliqué que d’avoir une pharmacie à Saint-Ours faisait partie des idées du conseil depuis quelque temps pour que les jeunes familles, les aînés et l’ensemble des citoyens aient accès à un service pharmaceutique. En collaboration avec le conseil municipal, le maire a emboîté le pas pour développer le projet.

La pharmacie la plus près pour les citoyens de Saint-Ours est celle de Sorel-Tracy ou celle de Saint-Denis. Le local sera loué et possédera une superficie de 1124 pieds carrés.

Familiprix a approché le conseil municipal et le projet s’est développé par la suite. L’idée est de trouver ce que l’on retrouve dans une pharmacie comme du sirop, des tylénols et des médicaments, a précisé le maire de Saint-Ours. La venue de ce commerce permettra de créer six emplois dans la Ville.

Le pharmacien Sixian Lin a décidé de prendre part au projet dès qu’il a appris qu’une pharmacie allait s’installer à Saint-Ours. « Je vais donner le plus de services que je peux. Je ne vais pas être là que pour vous vendre des médicaments. Je vais être là pour être une oreille attentive. Si jamais vous avez des problèmes, je vais essayer de vous aider », a-t-il exprimé.

M. Lin remarquait que les citoyens de Saint-Ours devaient se déplacer pour aller prendre leurs prescriptions, ce pourquoi il s’est lancé dans ce projet.

La suite serait de créer une clinique dans la Ville, partage M. Dupuis. Le pharmacien a précisé avoir plusieurs contacts dans le domaine de la santé et a montré son intérêt pour participer à cette initiative.

image