10 septembre 2015
Une saison qui dépasse les attentes pour les Survenants
Par: Jean-Philippe Morin
Les Survenants ont connu une bonne saison 2015. | gracieuseté

Les Survenants ont connu une bonne saison 2015. | gracieuseté

Avec une des équipes les plus jeunes du circuit, les Survenants de Sorel-Tracy sont parvenus à causer une surprise en se hissant au deuxième rang du classement général de la Ligue de baseball Rive-Sud Metro junior BB grâce à une fiche de 17-8.

L’entraîneur-chef Alexandre Simard ne pouvait espérer mieux, surtout que de nombreux jeunes joueurs font partie de l’équipe. Grâce à la deuxième place sur 6 équipes au classement, les Survenants ont décroché un laissez-passer automatique pour la demi-finale.

« Je suis extrêmement satisfait de mon équipe. C’est inespéré. On a beaucoup plus d’offensive que par les années passées et nos lanceurs ont fait le travail », résume l’entraîneur.

À l’attaque, les Survenants comptent sur deux des trois meilleurs frappeurs de la ligue, soit Dave Raymond-Thériault et Maxim Guay, qui ont une moyenne au bâton au-dessus de ,400. Or, ces deux joueurs sont d’âge midget (18 ans)!

S’ajoutent à ces jeunes les vétérans Antoine Côté, qui a frappé des circuits opportuns cette année, et Jeffrey Raymond-Thériault, qui apporte une stabilité à l’alignement.

« On a aussi compté sur l’apport de deux as lanceurs, Grégory Cournoyer et Tristan Lacouture, qui ont très bien fait cette année », ajoute Simard.

Au moment de mettre sous presse, mercredi, les Survenants menaient 1-0 dans leur série 2 de 3 contre Saint-Hubert en demi-finale. Ils perdaient 3-0 en troisième manche, lundi, lorsque le match a été remis en raison de la pluie. Advenant un troisième match, il aura lieu le samedi 12 septembre, à 20h, au stade René-St-Germain de Sorel-Tracy.

« Avec ce genre de saison, je suis confiant qu’on se rende jusqu’au bout. Le seul club qui nous a battus toute l’année, c’est Boucherville et l’équipe perd 1-0 dans sa série. Ça se joue à pas grand-chose, alors tout est possible », conclut Alexandre Simard.

image