11 mars 2021
Nouvelle usine à Sorel-Tracy
Une première vente d’alliage aluminium-scandium de Rio Tinto pour l’impression 3D
Par: Jean-Philippe Morin

Voici une chambre de fabrication d’une imprimante 3D laser à lit de poudre métallique. Cette poudre est issue d’un alliage aluminium-scandium et le scandium provient de Sorel-Tracy. Photo gracieuseté

Rio Tinto a signé une entente visant à fournir un premier lot commercial d’alliage aluminium-scandium de haute performance à Amaero, un chef de file de la fabrication additive à base de métaux, depuis ses installations nord-américaines.

Publicité
Activer le son

Rio Tinto livrera donc des billettes d’alliage fabriquées à partir d’aluminium responsable faible en carbone provenant de ses usines d’électrolyse canadiennes alimentées à l’hydroélectricité, ainsi que d’oxyde de scandium de haute pureté issu du complexe métallurgique de Rio Tinto Fer et Titane (RTFT) à Sorel-Tracy.

Les billettes seront transformées par Amaero sous la forme de poudre destinée à l’impression 3D et mises en marché pour des applications à haute température. L’oxyde de scandium proviendra de la nouvelle usine que Rio Tinto construit présentement à Sorel-Tracy, offrant ainsi une première source d’approvisionnement nord-américaine.

L’usine utilisera un procédé novateur mis au point par les scientifiques de Rio Tinto afin d’extraire de l’oxyde de scandium de haute pureté à partir des résidus issus de la production de dioxyde de titane, sans qu’il soit nécessaire d’extraire davantage de minerai.

Les deux entreprises collaboreront également en vue de développer la chaîne d’approvisionnement pour l’alliage d’aluminium de haute performance pour utilisation à température élevée d’Amaero, appelé « Amaero HOT Al », et de commercialiser ce matériau léger pour des applications dans les secteurs de l’aérospatiale, de la défense et d’autres industries.

Le vice-président, Ventes et marketing de Rio Tinto Aluminium, Tolga Egrilmezer, se réjouit de cette entente. « En tant que leader mondial du secteur de l’aluminium et premier producteur d’oxyde de scandium de haute pureté en Amérique du Nord, Rio Tinto jouit d’une position unique pour offrir une source sûre d’alliage aluminium-scandium sur le marché. Cet alliage est le matériau de choix dans les situations où l’on a besoin d’un produit léger, robuste, résistant à la chaleur et doté d’une excellente aptitude au soudage, notamment dans les domaines de la défense et de l’aérospatiale », indique-t-il.

Le chef de la direction d’Amaero, Barrie Finnin, abonde dans le même sens. « C’est une étape importante dans la commercialisation de cet alliage de haute performance, qui sera utilisé dans notre technologie révolutionnaire d’impression 3D métal. Nous sommes impatients de collaborer avec Rio Tinto afin de faire progresser la production de cet alliage et de commencer le processus de qualification auprès de clients clés du secteur de l’aérospatiale et d’autres industries », conclut-il.

image