20 février 2018
Une œuvre d’art installée sur le quai Catherine-Legardeur à l’été 2018
Par: Jean-Philippe Morin
Le maire Serge Péloquin, l'artiste Louise DeLorme et le président du RIRÉRST Benoît Théroux (Photo: Pascal Cournoyer)

Le maire Serge Péloquin, l'artiste Louise DeLorme et le président du RIRÉRST Benoît Théroux (Photo: Pascal Cournoyer)

L'œuvre sera haute de 20 pieds. (Photo: Pascal Cournoyer)

L'œuvre sera haute de 20 pieds. (Photo: Pascal Cournoyer)

Le dévoilement de la maquette a été réalisé le 20 février. (Photo: Pascal Cournoyer)

Le dévoilement de la maquette a été réalisé le 20 février. (Photo: Pascal Cournoyer)

Le conseiller Alain Maher, la conseillère Sylvie Labelle, l'artiste Louise DeLorme, le maire Serge Péloquin et le président du RIRÉRST Benoît Théroux (Photo: Pascal Cournoyer)

Le conseiller Alain Maher, la conseillère Sylvie Labelle, l'artiste Louise DeLorme, le maire Serge Péloquin et le président du RIRÉRST Benoît Théroux (Photo: Pascal Cournoyer)

Le Regroupement indépendant pour la relance économique de la région de Sorel-Tracy (RIRÉRST) et la Ville de Sorel-Tracy ont dévoilé, ce mardi 20 février, la maquette de l’œuvre d’art extérieure qui sera installée cet été au quai Catherine-Legardeur.

Publicité
Activer le son

Infinité, l’œuvre choisie, est une création de l’artiste Louise DeLorme. Ce titre est directement relié à l’aspect physique de son environnement: l’infinité du fleuve Saint-Laurent et sa nature. Le RIRÉRST et la Ville se conforment donc ainsi aux exigences de la Politique d’intégration des arts à l’architecture du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) pour le versement de la subvention gouvernementale au projet Statera.

Le coût de l’œuvre d’art représente 1% du coût total du projet, soit un montant de 101 408$, qui sera payé en parts égales entre le RIRÉRST et la Ville de Sorel-Tracy. L’œuvre deviendra ensuite la propriété de la Ville.

Le dévoilement de la maquette a été réalisé le 20 février. (Photo: Pascal Cournoyer)

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, qui a siégé au comité de sélection dans le cadre du concours visant à déterminer l’artiste et l’œuvre, est convaincu que le site de Statera et le quai Catherine-Legardeur profiteront de la prestance de l’œuvre choisie. « Par son amplitude et sa dimension, cette sculpture moderne captera tout de suite l’attention et indiquera à tous, le caractère original et le dynamisme culturel de cette place publique. Cette structure artistique plus grande que nature deviendra un repère visuel fort pour nos résidents, mais également pour nos visiteurs de l’extérieur », a déclaré M. Péloquin.

« L’œuvre viendra très bien se greffer au panorama visuel de l’emplacement dans lequel elle sera placée. Je tiens à remercier Mme DeLorme pour sa création, pour avoir bien représenté notre projet à travers son œuvre et en avoir capté l’essence » a ajouté le président du RIRÉRST, Benoît Théroux.

Infinité de Louise DeLorme

Créée spécifiquement pour le site, Infinité est une œuvre 3D lumineuse qui conjugue abstraction et figuration. Visible depuis le fleuve comme des rives, l’œuvre se compose principalement d’acier Corten et d’acier inoxydable. Elle se déploie vers le ciel à une hauteur de 20 pieds. En lien avec la vocation industrielle de la région, l’artiste a choisi des matériaux aux significations d’appartenance, celles des activités industrielles et maritimes. Infinité est visible de loin en 360 degrés, sa portée se rythme selon l’orientation du soleil, intégrant des jeux d’ombres et de lumières se modulant constamment. Le soir venu, trois luminaires LED aux tonalités ambrées illuminent et animent la matière.

L’œuvre sera haute de 20 pieds. (Photo: Pascal Cournoyer)

image