19 octobre 2018
Saint-Antoine-sur-Richelieu
Une nouvelle politique familiale sur la planche à dessin
Par: Julie Lambert

Saint-Antoine-sur-Richelieu élaborera une nouvelle politique familiale pour répondre besoin de sa population. (Photo : Julie Lambert)

Le conseil municipal de Saint-Antoine-sur-Richelieu travaillera sur une nouvelle politique familiale dans les prochains mois afin être reconnue comme une municipalité Famille par le gouvernement. Pour l’aider à sa mise à jour, le conseil municipal a déposé une demande d’aide financière de 5 250$ au ministère de la Famille.

Publicité
Activer le son

La Municipalité souhaite faire la révision de sa politique familiale qui n’a jamais été reconnue par le ministère de la Famille, a expliqué lors du conseil de ville du 16 octobre la mairesse de Saint-Antoine-sur-Richelieu, Chantal Denis.

« On veut qu’elle soit rafraichie et on veut la retourner au ministère de la Famille pour obtenir une reconnaissance. […] On va avoir une réponse là-dessus vers la fin janvier ou début février. Et puis, on va pouvoir procéder au cours de l’hiver. On va essayer de faire ça dans un délai raisonnable et pour toutes nos familles qui habitent ici ou pour celles qui souhaiteraient s’établir à Saint-Antoine », a-t-elle dit.

Le Programme offre un soutien financier et technique aux municipalités de moins de 100 000 habitants qui désirent se doter d’une politique municipale familiale ou mettre à jour celle qu’elles ont déjà. Un soutien technique est aussi offert pour la mise en œuvre des actions du plan d’action qui découle de la politique familiale.

Démission du directeur général

Le directeur général et secrétaire-trésorier de la municipalité, Aubert Gallant, a remis sa démission au conseil municipal de Saint-Antoine-sur-Richelieu et quittera ses fonctions d’ici le 26 octobre. Les membres du conseil ont autorisé, lors de la séance ordinaire du 16 octobre, l’embauche d’un directeur général par intérim afin de poursuivre ses activités et à l’approche de l’élaboration du budget. La Municipalité a engagé Denis Meunier à ce poste jusqu’au 1er février 2019 ou selon la période nécessaire afin de pourvoir le poste. Denis Meunier a pris sa retraite en juin dernier et a travaillé à la municipalité de Saint-Jean-Baptiste pendant 41 ans.

Autres décisions

Le conseil municipal a autorisé le dépôt d’une demande d’aide financière à l’agence municipale 911 dans le cadre du volet 1 de son programme de sécurité civile. Afin de respecter la nouvelle réglementation et après avoir fourni un diagnostic de ses outils de préparation aux sinistres, la Municipalité juge nécessaire d’améliorer son résultat et soutenir les actions de préparations au sinistre pour respecter les nouvelles réglementations gouvernementales. Le conseil a promis de respecter ces engagements, dont une participation financière d’au moins 1500$.

Les membres du conseil ont autorisé le paiement d’une somme de 2454$ au Groupe ABS inc. pour des analyses de sols sur les rues Denis et Monseigneur Gravel. La Municipalité a aussi payé une facture de 11 706,56$ pour des travaux d’asphaltage supplémentaires sur le rang de l’Acadie par Cournoyer asphalte. L’entreprise a effectué des travaux excédentaires de 392 mètres carrés de plus qu’inscrits au contrat.

image