11 août 2020
Axée sur les habitats, la flore et la faune du Saint-Laurent
Une nouvelle exposition itinérante pour le Biophare
Par: Katy Desrosiers

L’exposition La nature du Saint-Laurent sera au Biophare jusqu’en mai 2021. Photo Philippe Manning

Le Biophare présente sa nouvelle exposition itinérante La nature du Saint-Laurent, dans ses locaux jusqu’en mai 2021. Les visiteurs y découvriront plusieurs habitats, la flore et la faune du Saint-Laurent, des Grands Lacs jusqu’au golfe.

Publicité
Activer le son

L’exposition met en lumière les milieux naturels du cours d’eau, ainsi que les défis à relever pour assurer leur préservation.

Pour la constituer, l’équipe du Biophare a fait appel à des spécialistes reconnus.

« L’objectif de l’exposition est de faire comprendre aux visiteurs à quel point le Saint-Laurent est un milieu de vie riche, mais fragile. Nous leur faisons découvrir les efforts déployés par les citoyens et les scientifiques pour le protéger. Pour ce faire, nous avons réalisé des entrevues filmées avec des passionnés du Saint-Laurent qui sont des sommités dans leur domaine et d’excellents vulgarisateurs » explique la biologiste et gestionnaire du projet, Marie-Claude Ouellet.

Les décors, conçus par le scénographe Mario Bouchard et fabriqués par l’atelier Acmé décors, représentent entre autres le grand glacier qui recouvrait autrefois le Canada, le déferlement des vagues et les phares le long du fleuve.

Des photographies se retrouvent tout au long de l’exposition afin de mettre en valeur la grande biodiversité du Saint-Laurent.

Les visiteurs pourront aussi observer des écofacts tels qu’une vertèbre de petit rorqual, un bec de macareux, un crâne de marsouin et des fossiles datant de 465 millions d’années.

La directrice générale du Biophare Anne-Marie Dulude, affirme que l’équipe est fière de cette nouvelle réalisation, qui comprend entre autres des objets réels.

« Les gens apprécient beaucoup cette proximité avec les précieux objets présentés. Ce contact direct donne l’impression d’une véritable rencontre », souligne Mme Dulude.

Un apprentissage ludique pour les enfants

Les enfants auront l’occasion de découvrir l’exposition sous un autre angle avec les personnages d’un grand héron et d’un macareux moine. Ils recevront à l’entrée un carnet de jeux. Il y aura des sections de l’exposition qui leur seront destinées, agrémentées des illustrations de l’artiste Benoît Laverdière. Les plus jeunes pourront donc découvrir les informations de manière ludique et répondre à des questions.

La directrice explique que des outils en trois dimensions ainsi que des jeux seront disponibles pour les groupes scolaires, s’ils peuvent visiter, et aussi pour les journées d’animation prévues pour les enfants, mais aussi les adultes.

L’exposition sera au Biophare jusqu’en mai 2021. Elle prendra ensuite la route vers le Centre de la biodiversité du Québec à Bécancour et le Musée du Fjord à Saguenay. La réalisation de l’exposition a été possible grâce au financement de Patrimoine canadien.

Promenade littéraire

Le Biophare propose toujours la promenade littéraire, une visite guidée entraînant les citoyens dans les rues et les parcs de Sorel-Tracy pour découvrir la source d’inspiration que ce coin de pays a représenté pour de nombreux écrivains de renom donc Germaine Guèvremont, Louis Caron et Anne Hébert. Des pauses-lectures pendant la balade permettent d’apprécier les différents styles littéraires.

Le départ se fait du Biophare pour ensuite longer le fleuve au parc Regard-sur-le-Fleuve et se diriger en déambulant dans les rues vers le Carré Royal. Les participants croiseront en tout 16 arrêts. L’activité de 60 minutes est au coût de 5 $. Il est préférable de réserver sa place à l’avance au 450 780-5740, poste 3005.

Cet automne, le Biophare dévoilera des activités pour inciter la population à découvrir l’institution muséale et se l’approprier. Entre autres, grâce à une aide du ministère de la Culture et des Communications, le musée sera ouvert gratuitement certaines journées.

image