2 mai 2017
Une nouvelle chanson et un premier vidéoclip
Par: Sarah-Eve Charland
Charles Robert multiplie les contrats. | Gracieuseté/Jean-Philippe Sansfaçon

Charles Robert multiplie les contrats. | Gracieuseté/Jean-Philippe Sansfaçon

2017 sera une année de premières pour l’auteur-compositeur-interprète Charles Robert. Il sort aujourd’hui son premier vidéoclip.

Michelle est la première chanson d’une série de trois qui seront accompagnées d’un vidéoclip. Les deux autres pièces sortiront en septembre et en octobre. Il travaille sur ce projet depuis près d’un an.

Il a pu réaliser les vidéoclips, dont il en rêvait depuis longtemps, grâce à une subvention de Musicaction.

« Ça fait longtemps que je veux avoir du visuel, souligne-t-il. Même sans la bourse, je l’aurais fait. C’est un autre médium pour partager ce que j’ai dans la tête. Ça propose à l’auditeur de se laisser emporter dans des images. »

Il a décidé de s’entourer de Jean-Philippe Sansfaçon. Ce dernier a travaillé avec de nombreux artistes émergents dont La Valérie. Ils ont travaillé sur cette vidéo depuis trois mois. Ils ont notamment tourné des extraits dans un train entre Montréal et Saint-Jérôme, près d’un aéroport et dans une douche.

« On s’est vraiment inspirés de la chanson, dit-il. Ce sont des images fortes de deux personnes qui auraient aimé se connaître autrement. Il y a un gros désir, mais il n’y a pas de fin. »

Michelle

C’est son passage en France qui lui a inspiré la chanson Michelle. Il y a rencontré une fille particulièrement marquante en décembre 2015.

« Michelle a représenté une brève rencontre mais qui m’a marqué au plus haut point, raconte l’artiste. Une connexion cosmique s’est créée, une chimie instantanée. Les rires et sourires étaient sincères. »

La chanson expose les possibilités infinies, mentionne-t-il. « Et si les choses avaient été différentes?, se questionne-t-il. Ça peut faire mal de toujours penser aux «et si» de la vie, mais parfois ça fait simplement voyager et sourire. »

D’autres projets

Après une année à parcourir l’Europe avec la tournée de Véronic Dicaire, Charles Robert continue à être bien occupé. Il est d’ailleurs reparti en Europe, en ce moment, pour d’autres spectacles avec l’imitatrice.

Il fera partie, notamment, du groupe régulier (houseband) de l’émission ICI on chante, animée par Véronic Dicaire, qui sera présentée à l’automne sur les ondes de Radio-Canada. « C’est une super belle expérience parce que je ne l’ai jamais fait », indique-t-il.

Il sera responsable de la direction musicale du spectacle Jamais trop tôt, aussi une première pour le musicien. Il travaillera avec de jeunes artistes, âgées entre 14 et 17 ans. Ce spectacle, qui se déroulera le 23 août, est produit en collaboration avec le Festival international de la chanson de Granby.

image