17 mars 2020
Fin pour la Course de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel
Une nouvelle activité de financement davantage culturelle est lancée
Par: Katy Desrosiers

Frédéric Benoit, administrateur, Nathalie St-Germain, directrice générale, Caroline Pelletier, administratrice et Michel Hurteau, président, tous de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

La Fondation Hôtel-Dieu de Sorel lance sa nouvelle activité de financement, le 5 @ 7 et +, lors de laquelle les participants pourront déguster des bouchées cuisinées par des restaurateurs de la région et assister à un spectacle musical. Cette activité viendra remplacer la Course de la Fondation.

L’événement devait se tenir le 8 mai au Marché des arts Desjardins. Il sera plutôt reporté à une date ultérieure en raison des mesures concernant la COVID-19.

La Fondation a choisi d’arrêter l’organisation de la Course et de se concentrer sur le 5 @ 7 et + qui se veut un événement davantage culturel et adapté à tous.

« Rappelez-vous de la course des grands lits qui a duré une douzaine d’années. Ce fut une activité très plaisante pour tous. Ensuite, on a eu pendant huit années la Course de la Fondation, grâce à laquelle on a amassé plus de 200 000 $ au fil des ans. Nous avons décidé de renouveler cette activité. Nous remplaçons la course par une nouvelle soirée rassembleuse qui, nous sommes convaincus, connaîtra un grand succès », affirme la directrice de la Fondation, Nathalie St-Germain.

Lors de la soirée, les invités pourront déguster des plats créés par le Restaurant le Fougasse, le Distingo Resto/Pub, Audrey Traiteur, Les Tire Bouchons, Le Forestier Bar à Tapas et le Cactus Café.

Un spectacle sera aussi présenté dans la salle Georges-Codling et par la suite, un DJ animera la soirée au rez-de-chaussée de la salle.

Objectif ambitieux

Avec cette nouvelle soirée, la Fondation souhaite amasser 25 000 $ pour la campagne actuelle, dont l’objectif est de 515 000 $. L’objectif total de la campagne est atteint à 33 %.

Avec l’argent de la campagne 2019-2022 gynécologie-radiologie, il est prévu de faire l’acquisition d’un échographe polyvalent qui permettra d’augmenter le nombre d’échographies par jour et de limiter les déplacements des usagers d’une salle à l’autre. Cet équipement pourra être utilisé au bloc opératoire, où plusieurs interventions sont réalisées, entre autres pour la gynécologie. Il permettra aussi de réduire la durée d’hospitalisation et aussi les douleurs postopératoires.

Attirer une nouvelle clientèle

La copropriétaire de la boutique Laflamme Prêt-à-Porter & Fourrure, Caroline Pelletier, s’implique sur le conseil d’administration de la Fondation et a participé à l’élaboration de cette activité.

« Je trouve que c’est bien parce que ça touche toutes les générations. […] C’est une belle manière d’encourager de nouveaux donateurs, parce que les donateurs de demain sont nos jeunes d’aujourd’hui et des fois, même moi la première, on ne donne pas nécessairement aux fondations encore. Mais c’est une belle manière de commencer à donner », souligne-t-elle.

Le conseiller principal à la direction chez Rio Tinto et aussi administrateur du conseil d’administration de la Fondation, Frédéric Benoit, ajoute que la soirée 5 à 7 témoigne de cet esprit de renouveau et qu’elle se veut une occasion pour se regrouper et encourager une cause que les gens ont à cœur.

Le président du conseil d’administration de la Fondation, Michel Hurteau, souligne aussi l’ouverture du conseil d’administration qui a bien voulu innover et se renouveler avec cette activité pour attirer une nouvelle clientèle.

Les détails concernant la vente des billets suivront dans les prochaines semaines.

image