22 octobre 2020
Une formation pour prendre le virage numérique
Par: Sébastien Lacroix
Philippe Perreault et Shawn-Edward Cournoyer ont aidé une vingtaine d’entreprises grâce à la formation mise sur pied grâce au PACME.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Philippe Perreault et Shawn-Edward Cournoyer ont aidé une vingtaine d’entreprises grâce à la formation mise sur pied grâce au PACME. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Depuis le début de la pandémie, Kerozen médias interactifs, en collaboration avec l’agence Propagande, a donné de la formation à une vingtaine d’entreprises de différents secteurs pour leur permettre de prendre le virage numérique et d’accroître leur présence en ligne.

Publicité
Activer le son

Le tout a permis à des entreprises provenant autant de la vente au détail, de la distribution, de l’industrie, des affaires, des boutiques, des services d’assurances ou de placements de pouvoir pour passer en deuxième vitesse.

« C’était adapté aux entreprises pour leur permettre de passer d’un mode standard à les pousser à faire plus de marketing, de la création de vidéo, du référencement sur Google et à se servir des médias sociaux », souligne Philippe Perreault, de Kerozen médias interactifs.

« Sans être méchant, certains partaient de loin. On essaie de leur faire comprendre, mais ils n’ont pas tous les mêmes objectifs. Il y en a que c’est simplement pour que les gens les contactent. Pour une autre qui donne de la formation, elle programme maintenant des vidéos en ligne et ça l’a fait progresser », indique M. Perreault.

Mise sur pied grâce au Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME), la formation de 35 heures, sur sept à huit semaines, a permis d’injecter près de 70 000 $ dans la région, que ce soit pour les honoraires professionnels pour donner la formation, mais également pour payer le salaire des gens qui ont suivi gratuitement la formation.

image