30 juin 2021
Une exposition de la CSN sur la vie ouvrière soreloise au parc Regard-sur-le-Fleuve
Par: Jean-Philippe Morin

Le secrétaire général de la CSN et organisateur des activités du centenaire, Jean Lortie et le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin et la présidente du Conseil central de la Montérégie,Annette Herbeuval, ont présenté le projet à l’occasion d’un vernissage, le 29 juin. Photo gracieuseté

Dans le cadre de son centenaire, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) présente l’exposition photo De la scie à l’ordi : un siècle de vie ouvrière afin de rendre hommage à celles et ceux qui ont façonné le Québec.

Publicité
Activer le son

L’exposition est présentée simultanément, depuis la mi-juin, dans 13 villes du Québec, dont Sorel-Tracy. Le volet sorelois, qu’on peut voir à l’extérieur du Biophare, au Regard-sur-le-Fleuve, rappelle la vaste histoire de ses chantiers navals et de son industrie sidérurgique.

Ailleurs au Québec, il est possible de découvrir l’histoire des pêcheurs de la Gaspésie, des bûcherons de l’Abitibi-Témiscamingue, du Saguenay et du Bas-Saint-Laurent, des travailleuses et travailleurs du textile du Centre-du-Québec et des allumettières de Hull. Plus précisément, les expositions de photos d’archives relatant des moments charnières de notre histoire se déroulent à Baie-Comeau, Gaspé, Gatineau, Joliette, Québec, Rivière-du-Loup, Saguenay, Shawinigan, Sherbrooke, Sorel-Tracy, Sainte-Thérèse et Val-d’Or. Un volet sera également présenté au tout nouvel espace du Centenaire de la CSN à Montréal.

« Pour son 100e anniversaire, la CSN tenait avant tout à rendre hommage aux travailleuses et travailleurs qui ont contribué à l’essor économique et social de la province, particulièrement en région. L’exposition est aussi l’occasion de comprendre comment les grandes luttes syndicales ont contribué à l’évolution de la société québécoise. », mentionne Jean Lortie, secrétaire général de la CSN.

Constituée d’historiennes et historiens, d’archivistes et de rédactrices et rédacteurs, ainsi que supervisée par la documentariste Hélène Choquette, l’équipe a dû redoubler d’efforts alors que bon nombre de fonds d’archives étaient fermés en raison de la pandémie de la COVID-19.

Fondée en 1921, la CSN regroupe 300 000 travailleuses et travailleurs des secteurs public et privé, et ce, dans l’ensemble des régions du Québec.

image