6 juin 2018
AEC en Instruction et entrepreneuriat en équitation thérapeutique
Une diplômée du Cégep de Sorel-Tracy ouvre son centre équestre
Par: Jean-Philippe Morin
Arianne Dulac ouvrira son centre d'équitation en Outaouais. (Photo: gracieuseté)

Arianne Dulac ouvrira son centre d'équitation en Outaouais. (Photo: gracieuseté)

Son centre équestre (Photo: gracieuseté)

Son centre équestre (Photo: gracieuseté)

Diplômée en juillet 2017 de la première cohorte de l’AEC en Instruction et entrepreneuriat en équitation thérapeutique, Arianne Dulac ouvrira son centre équestre Foulées d’espoir situé en Outaouais, le 9 juin prochain.

Publicité
Activer le son

Infirmière clinicienne, Arianne a toujours eu une forte attirance pour le domaine équestre. Lorsqu’elle a entendu parler du programme offert au Cégep de Sorel-Tracy, elle a réalisé qu’elle pouvait se construire une carrière sur mesure ralliant à la fois sa passion pour les chevaux à celle de la santé.

Lors de son inscription à l’AEC, Arianne était déjà étudiante à temps plein à la formule DEC-BAC en Soins infirmiers. « Il m’aurait été impossible de pouvoir faire l’AEC si l’horaire ne s’étalait pas à temps partiel une fin de semaine sur trois pendant trois ans. Je trouve que c’est la première beauté de la chose », mentionne-t-elle.

C’est lors du cours Communication et relation d’aide qu’Arianne a compris qu’elle était faite pour travailler auprès de personnes éprouvant certaines difficultés. Quant au cours Stratégies pédagogiques, il lui a permis de constater son amour pour la pédagogie en commençant à enseigner selon les standards reconnus. Finalement, le cours Entrepreneuriat et gestion lui a inculqué les notions nécessaires pour bâtir son propre plan d’affaires et concrétiser son projet qui trottait dans sa tête depuis deux ans déjà.

« J’ai été bien entourée dans tout mon cheminement scolaire et personnel. J’ai d’ailleurs encore l’appui de madame Éliane Trempe qui est pour moi, plus qu’une professeure, elle est devenue ma mentore », ajoute-t-elle.

Son projet de centre équestre verra le jour officiellement le 9 juin avec son associée Catherine Clément. Les deux partenaires visent à transmettre leur passion de l’équitation à une clientèle neurotypique ou ayant des problématiques de santé physique, mentale ou troubles d’adaptation.

image