25 janvier 2016
Une année phare pour Antoine Lachance
Par: Julie Lambert
L’artiste Antoine Lachance fait partie des participants au concours Ma première Place des arts. | Photo : Gracieuseté – Dominic Gouin

L’artiste Antoine Lachance fait partie des participants au concours Ma première Place des arts. | Photo : Gracieuseté – Dominic Gouin

L’auteur-compositeur-interprète sorelois Antoine Lachance ne manquera pas de projets pour l’année 2016. Son premier album solo est en préparation et il participera, le 21 mars prochain, à la première ronde du concours Ma première Place des arts.

En 2015, il a fait une tournée de spectacles en Europe en plus de travailler sur la sortie du deuxième album de son groupe On a créé un monstre. Cette année, il s’est promis de profiter de toutes les occasions afin de présenter ses propres compositions après avoir pris la décision en 2012 de faire un bout de chemin en solitaire.

« J’ai choisir de faire ce move là dans ma vie. J’ai pris mon bateau et j’ai changé sa direction. Je suis content parce que cela va bien », souligne-t-il.

Son objectif est de participer à tous les concours et festivals de la province pour se faire connaître. Rappelons qu’en 2014, il s’est rendu jusqu’en finale du Festival international de la chanson de Granby.

Il y a quelques semaines, il a envoyé sa candidature pour participer à Ma Première Place des arts et il a été sélectionné. Il court ainsi la chance de remporter plusieurs prix et bourses.

Ce concours, qui existe depuis 1993, a révélé de nombreuses vedettes au fil des ans comme Nicola Ciccone, Alexandre Désilets, David Jalbert et Maxime Landry. Un autre Sorelois, Charles Robert, s’est même rendu en finale en 2014.

« C’est vraiment cool d’avoir été sélectionné. Je veux participer à tous les concours parce que non seulement cela nous offre une belle vitrine, mais les prix peuvent nous aider à poursuivre notre carrière ou réaliser des projets comme la production d’un album. »

Faire son chemin

Depuis plusieurs mois, il travaille sur la présentation d’un premier album. Le fruit de ses efforts sera récompensé puisqu’à la fin mars, il fera son lancement à Montréal. Très fébrile de pouvoir montrer ses chansons au public, le chanteur le décrit comme un album accessible, de style populaire et radiophonique.

« Ce n’est pas lugubre, mais je l’ai écrit dans une période plus tough de ma vie où j’ai eu à faire plusieurs deuils. Je parle aussi d’autres choses comme les relations amoureuses. J’aime écrire sur ce que j’ai vécu. »

Les gens pourraient être surpris lors du lancement, soutient-il, puisque ce projet est plus orchestral que ce que le public connaît de lui.

« Ça sort de l’ordinaire et de tout ce que j’ai fait. Personne ne va rester indifférent, pense-t-il. Je crois que cela va laisser une empreinte sur le monde présent. »

En attendant cet événement, la population pourra avoir un avant-goût de cet album lors d’une prestation offerte au Pub O’Callaghan le 27 février prochain. L’artiste sera aussi à l’événement Vitrines sur la Relève qui débutera à la fin février. Il consiste à créer une occasion pour les artistes d’être en contact avec le public, mais ce n’est pas un concours.

Pour des informations sur Antoine Lachance ou connaître ses dates de spectacles, les gens peuvent consulter son site Internet www.antoinelachance.com ou sa page Facebook.

image