2 août 2016
Un travailleur gravement brûlé chez Rio Tinto Fer et Titane
Par: Sarah-Eve Charland
Un accident de travail est survenu le 2 août chez Rio Tinto Fer et Titane. | Gracieuseté

Un accident de travail est survenu le 2 août chez Rio Tinto Fer et Titane. | Gracieuseté

Un homme âgé dans la trentaine a été brûlé sur une bonne partie de son corps, le 2 août vers 11h45, alors qu’il travaillait près d’une conduite contenant un liquide chaud.

L’accident est survenu alors que l’employé travaillait sur une nacelle afin de débloquer une conduite contenant un liquide chaud, confirme la porte-parole de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), Mikaëlle Tourigny. À ce stade-ci, elle ne peut pas confirmer la nature du liquide.

L’homme a été transporté à l’hôpital. Selon un message laissé sur le répondeur de notre journaliste par un témoin, la victime aurait été brûlée sur près de 40% de son corps. On ne craint pas pour sa vie, a assuré le directeur des relations avec les médias chez RTFT, Bryan Tucker.

Les inspecteurs de la CNESST ont interrompu tous les travaux de déblocage des conduites jusqu’à ce qu’une méthode plus sécuritaire soit trouvée. Les circonstances de l’accident ne sont pas encore connues.

« La CNESST va mener son enquête. Nous également, de notre côté. La sécurité est la priorité numéro un. C’est quelque chose que nous prenons très au sérieux », conclut M. Tucker.

image