28 février 2017
Un Sorelois reconnu coupable d’avoir tabassé une femme
Par: Sarah-Eve Charland

Goolam Codabaccus, un homme de 67 ans, a été reconnu coupable d’avoir tabassé une dame à son domicile en septembre 2016 à la suite d’un procès d’une journée.

Publicité
Activer le son

Le juge Denys Noël a reconnu la culpabilité de cet homme pour les chefs d’accusation de voies de fait et d’introduction par effraction le 24 février au palais de justice de Sorel-Tracy.

Il en est venu à cette décision après avoir considéré le témoignage de l’accusé durant le procès d’une crédibilité nulle. L’accusé maintenait avoir un alibi. Il affirmait cuisiner avec des amis au moment du crime.

« Il a démontré une mémoire faible. Il a modifié l’histoire au cours de son témoignage. Il a déjà été condamné pour parjure. Il faut donc être prudent. […] Je ne retiens pas son alibi parce que je ne le crois pas », a affirmé le juge.

Selon les témoignages entendus durant le procès, M. Codabaccus aurait cogné à la porte de la victime. Cette dernière a ouvert la porte à deux hommes. On lui aurait tiré les cheveux avant de lui assener un coup à la tête. Les deux hommes lui auraient donné plusieurs coups de pieds et la dame se serait effondrée par terre.

Selon les propos de la Couronne, la victime aurait subi une luxation à l’avant-bras, une fracture au poignet, des lacérations et des hématomes.

Trois autres personnes liées à ces événements ont été arrêtées : Troy Truax (44 ans), Marie-Aimée Boutin (38 ans) et Mélanie Tremblay (36 ans). Elles font face à des chefs d’accusation d’introduction par effraction et de voies de fait causant des lésions sur une victime.

Les avocats des différentes parties plaideront leurs représentations sur sentence le 16 mars.

À lire aussi:

Trois autres personnes arrêtées dans une histoire d’introduction par effraction

image