29 janvier 2019
Gagnante d'un concours universitaire
Un prix qui propulse Jany Provost vers la crĂ©ation d’un premier EP
Par: Julie Lambert

any Provost lancera un premier EP de compositions Ă  la fin de 2019. Photo Mathieu Samson

La chanteuse de Sorel-Tracy, Jany Provost, a dĂ©butĂ© l’annĂ©e 2019 sur les chapeaux de roues en remportant le prix Oscar Peterson scholarship 2018-2019 de l’UniversitĂ© Concordia de MontrĂ©al. Cette rĂ©compense et sa bourse de 750 $ l’encouragent Ă  travailler sur un premier EP de compositions au cours de la prochaine annĂ©e.

Publicité
Activer le son

Le concours est rĂ©alisĂ© par le dĂ©partement de musique de l’Ă©tablissement et les nominĂ©s sont sĂ©lectionnĂ©s par ses professeurs. Quatre Ă©lèves seulement sont choisis chaque annĂ©e et la Soreloise a fait partie des Ă©lus l’automne dernier.

« On n’a presque jamais vu de chanteuse sĂ©lectionnĂ©e au concours et la dernière qui l’a Ă©tĂ© n’avait pas gagnĂ©. J’ai Ă©tĂ© très surprise. Ă€ la base, qu’on m’ait choisie parmi tous les autres Ă©tudiants, c’Ă©tait un honneur », se rĂ©jouit-elle.

On demandait aux Ă©lèves, accompagnĂ©s de musiciens du programme, de prĂ©senter un spectacle de 25 minutes. La jeune femme a prĂ©parĂ© un spectacle Ă  son image, souligne-t-elle, avec des arrangements connus et aussi une composition originale. C’est d’ailleurs cette dernière qui l’a aidĂ©e, croit-elle, Ă  obtenir la faveur des juges.

« Ma composition Ă©tait de style Neo soul et j’avais dĂ©cidĂ© de la faire avec ma Loop Station qui lui donnait un style plus Ă©lectro. Mon professeur m’avait plutĂ´t conseillĂ© de faire quelque chose de plus traditionnel pour plaire aux juges et avoir une chance de gagner. On nous disait toutefois aussi de faire quelque chose qui nous ressemble. Beaucoup de gens du milieu Ă©taient dans la salle. Finalement, j’ai eu d’excellents commentaires sur cette chanson », assure-t-elle.

En plus de la bourse de 750 $, elle aura la chance d’offrir une prestation lors du Festival international de Jazz de MontrĂ©al l’Ă©tĂ© prochain.

Une poussée dans le dos

Cette bonne nouvelle l’a motivĂ©e Ă  rĂ©aliser un projet qu’elle caresse depuis plusieurs annĂ©es : celui de prĂ©senter un premier EP de quatre ou cinq chansons. « Je participe Ă  beaucoup de projets, mais c’est la première fois que je prĂ©sentais une de mes compositions. Les bons commentaires m’ont donnĂ© le goĂ»t de me concentrer sur ce projet dans le cadre de la fin de mes Ă©tudes. »

Son projet personnel sera dans le genre des styles mĂ©langeant l’Ă©lectro, le jazz et le soul. L’artiste a dĂ©jĂ  en tĂŞte le nom de son album, Audâze, dont la date de sortie est prĂ©vue en novembre prochain. En attendant la concrĂ©tisation de ce nouveau projet, elle continuera de jouer dans plusieurs groupes de musique dans la rĂ©gion.

Elle est entre autres la chanteuse de Jazz Instead oĂą elle est accompagnĂ©e de Philippe Larocque et de River&Blocks avec Philippe Paquet. Des spectacles sont prĂ©vus au cours de l’annĂ©e, notamment Ă  la salle Traversy le 14 fĂ©vrier et au BelvĂ©dère, le 21 fĂ©vrier prochain.

« Je suis chanceuse. J’ai beaucoup de projets qui fonctionnement bien en ce moment. De nombreux concerts sont prĂ©vus pour moi en 2019 et j’espère que cela continuera », conclut-elle.

Les gens peuvent suivre l’artiste sur les pages Facebook Jazz Instead, River&Blocks et Jany Provost.

image