17 juillet 2017
Un premier bilan positif pour le Festival de la gibelotte
Par: Sarah-Eve Charland
Près de 2000 personnes ont assisté au spectacle de Grégory Charles le 15 juillet. | TC Média - Pascal Cournoyer

Près de 2000 personnes ont assisté au spectacle de Grégory Charles le 15 juillet. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le Boogie Wonder Band a animé la foule le 14 juillet. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le Boogie Wonder Band a animé la foule le 14 juillet. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le comité organisateur dresse un bilan positif de l’édition 2017 du Festival de la gibelotte.

Publicité
Activer le son

La 40e édition du Festival de la gibelotte s’est déroulée du 7 au 15 juillet.

« Ce n’était pas évident de revenir après une pause. J’avais l’impression que les gens étaient heureux. Même si on a eu beaucoup de pluie, les gens étaient au rendez-vous », affirme le président Benoit Lefebvre.

Il ajoute que la nouvelle formule a semblé satisfaire les visiteurs. « On a senti leur satisfaction sur la programmation et sur l’aspect visuel. Il y avait des petits ajouts, comme le Crossfit et le Pickleball, qui ont animé le carré Royal. Je crois que c’était bien équilibré. Il y aura des petites améliorations à apporter, mais dans l’ensemble, c’était réussi », croit-il.

Il précise que le Festival de la gibelotte détenait un budget de près de 450 000$, soit près du tiers du budget habituel de l’événement.

« On va faire le bilan financier. Pour le moment, il est trop tôt. J’ai certaines craintes par rapport au budget. On va faire le point dans les prochaines semaines. »

L’organisation comptait sur la vente de bière, de billets de spectacle, l’inscription aux courses et sur campagne de sociofinancement pour renflouer les coffres. La campagne de sociofinancement a été lancée le 13 juillet pour se terminer le 15 juillet.

« On l’a démarré plus tard que prévu parce qu’on attendait les autorisations de la Régie des alcools, des courses et de jeux. Malgré tout, les gens ont répondu à l’appel », mentionne-t-il.

Deux spectacles étaient payants. Entre 2 500 et 3 000 personnes ont assisté au spectacle de l’humoriste Jean-Marc Parent le 8 juillet. Le spectacle de Grégory Charles a attiré près de 2 000 personnes le 15 juillet.

image