17 juillet 2017
Un premier bilan positif pour le Festival de la gibelotte
Par: Sarah-Eve Charland
Près de 2000 personnes ont assisté au spectacle de Grégory Charles le 15 juillet. | TC Média - Pascal Cournoyer

Près de 2000 personnes ont assisté au spectacle de Grégory Charles le 15 juillet. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le Boogie Wonder Band a animé la foule le 14 juillet. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le Boogie Wonder Band a animé la foule le 14 juillet. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Plusieurs activités ont été organisées au centre-ville durant le Festival de la gibelotte. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le comité organisateur dresse un bilan positif de l’édition 2017 du Festival de la gibelotte.

La 40e édition du Festival de la gibelotte s’est déroulée du 7 au 15 juillet.

« Ce n’était pas évident de revenir après une pause. J’avais l’impression que les gens étaient heureux. Même si on a eu beaucoup de pluie, les gens étaient au rendez-vous », affirme le président Benoit Lefebvre.

Il ajoute que la nouvelle formule a semblé satisfaire les visiteurs. « On a senti leur satisfaction sur la programmation et sur l’aspect visuel. Il y avait des petits ajouts, comme le Crossfit et le Pickleball, qui ont animé le carré Royal. Je crois que c’était bien équilibré. Il y aura des petites améliorations à apporter, mais dans l’ensemble, c’était réussi », croit-il.

Il précise que le Festival de la gibelotte détenait un budget de près de 450 000$, soit près du tiers du budget habituel de l’événement.

« On va faire le bilan financier. Pour le moment, il est trop tôt. J’ai certaines craintes par rapport au budget. On va faire le point dans les prochaines semaines. »

L’organisation comptait sur la vente de bière, de billets de spectacle, l’inscription aux courses et sur campagne de sociofinancement pour renflouer les coffres. La campagne de sociofinancement a été lancée le 13 juillet pour se terminer le 15 juillet.

« On l’a démarré plus tard que prévu parce qu’on attendait les autorisations de la Régie des alcools, des courses et de jeux. Malgré tout, les gens ont répondu à l’appel », mentionne-t-il.

Deux spectacles étaient payants. Entre 2 500 et 3 000 personnes ont assisté au spectacle de l’humoriste Jean-Marc Parent le 8 juillet. Le spectacle de Grégory Charles a attiré près de 2 000 personnes le 15 juillet.

image