14 avril 2020
Un pilote de motocross de Sorel-Tracy passera chez les pros
Par: Sébastien Lacroix
Romain Vandeleene a recommencé la compétition, l’été dernier, après quelques années d’absence.
Photo gracieuseté

Romain Vandeleene a recommencé la compétition, l’été dernier, après quelques années d’absence. Photo gracieuseté

Arrivé au pays il y a trois ans, Romain Vandeleene s’est rapidement fait un nom sur les circuits de motocross du Québec. Au point où il devait entamer une première saison en catégorie Pro, cette année, après avoir fait écarquiller bien des yeux chez les Inter.

Publicité
Activer le son

L’an dernier, alors qu’il prévoyait passé l’été à jouer au soccer à Sorel-Tracy, il a été approché par l’équipe Cobra Moto Québec. « Je ne m’étais pas entraîné. J’ai dit que je voulais bien essayer et j’ai tout gagné », raconte celui qui avait pris part à seulement trois courses en deux ans.

C’est ainsi que l’équipe a acquis une moto 125 CC et lui a permis de courser étant donné son potentiel. La « recrue » de 24 ans n’a pas déçu. À l’issue de la saison de courses sur le Challenge Québec de motocross, il a été couronné Champion dans la catégorie 125CC et a pris le troisième rang dans la catégorie 450 CC.

Il a également enregistré de bons résultats sur la scène canadienne, dont une troisième place en 125/150CC, à Deshambault, et une victoire à la course de Shannonville, au championnat de l’Est du Canada Supermotard. Il avait également participé au Supercross au Stade olympique de Montréal.

Encore plus épatant, il s’est classé ainsi sans avoir la chance de s’entraîner entre les courses, contrairement aux autres pilotes. Il ne pouvait en effet se servir de la moto que durant les compétitions puisqu’elle lui était prêtée.

Il faut dire que le jeune Français de 25 ans, qui est inspecteur qualité chez CNC Tracy, avait une longueur d’avance. Celui qui a donné ses premiers coups de roues dès l’âge de 5 ans, et qui est issu d’une famille de motocyclistes, avait beaucoup d’expérience derrière le guidon.

Après avoir fait un peu moins de motocross durant son adolescence en raison de blessures, il avait repris la compétition durant la vingtaine. Avant de s’amener au Québec, à l’âge de 22 ans, il avait coursé au sein de la Fédération française de motocyclisme (FFM). Il avait même été champion régional en 250CC, en 2016, et en 125CC, en 2015.

De grands objectifs pour 2020

Si le début de la saison qui était prévu en mai sera vraisemblablement retardé en raison du coronavirus, Romain Vandeleene se prépare tout de même pour la reprise des activités qui pourrait se faire en juin ou en juillet.

Il n’a toujours pas enfourché son motocross pour ne pas risquer de se blesser et ainsi éviter d’engorger les hôpitaux en cette période de pandémie, mais il poursuit tout de même sa préparation. Il garde la forme sur un VTT en plus de faire du jogging et du cardio.

Celui qui était à la recherche de partenaires avant la crise de la COVID-19 avait d’ailleurs de grands objectifs en 2020. Il visait un top-3 au championnat provincial dans la catégorie PRO MX3 450. Il souhaitait également prendre part soit au Grand-Prix de Trois-Rivières ou à une épreuve du national canadien.

Ce qui devrait faire la différence pour lui cette année, c’est que TM Racing lui a fourni une moto plus puissante de 450CC. Un engin sur lequel il pourra cette fois s’entraîner entre les courses du calendrier qui pourrait être condensé cette année en raison des circonstances que l’on connaît.

image