2 octobre 2018
Un organisme communautaire invite le nouveau député à lutter contre l’analphabétisme et la pauvreté
Par: Jean-Philippe Morin

L’Ardoise, groupe populaire en alphabétisation, membre du Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) offre sa collaboration au nouveau député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, pour travailler à l’avancement de la lutte à l’analphabétisme et à l’amélioration des conditions de vie et d’exercice des droits des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion.

Publicité
Activer le son

Parmi les mesures demandées par l’organisme, on note l’appui adéquat aux adultes peu alphabétisés désirant poursuivre une démarche d’alphabétisation dans un groupe populaire, un meilleur soutien financier pour les organismes d’alphabétisation populaire qui accompagnent au quotidien ces adultes et la nécessité d’une stratégie nationale de lutte à l’analphabétisme.

« Nous invitons, dès maintenant, notre député Jean-Bernard Émond à travailler avec nous pour faire avancer la lutte à l’analphabétisme et à la pauvreté dans notre milieu et partout au Québec. Pour ce faire, nous le convions à porter nos préoccupations à l’Assemblée nationale et à proposer nos solutions au nouveau gouvernement », précise Martine Simard, directrice générale.

Depuis 1996, L’Ardoise, groupe populaire en alphabétisation, offre des ateliers d’alphabétisation populaire et d’autres activités éducatives afin de briser l’isolement des personnes peu alphabétisées, d’accroître leur autonomie et de les aider dans la vie quotidienne face à l’écrit et aux nouvelles technologies et fait connaître à la population en général la problématique de l’analphabétisme ainsi que le travail effectué par l’organisme.

image