6 juillet 2015
Un départ canon pour le Festival de la gibelotte
Par: Julie Lambert
Les organisateurs du Festival de la gibelotte sont heureux du déroulement du premier week-end où les spectacles de Vincent Vallières, Bobby Bazini (sur la photo), l’Harmonie Calixa-Lavallée, DJ Champion et Nanette Workman ont attiré de nombreux festivaliers. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Les organisateurs du Festival de la gibelotte sont heureux du déroulement du premier week-end où les spectacles de Vincent Vallières, Bobby Bazini (sur la photo), l’Harmonie Calixa-Lavallée, DJ Champion et Nanette Workman ont attiré de nombreux festivaliers. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer

Le Festival de la gibelotte, qui se déroule jusqu’au 11 juillet, a connu un bon départ à son premier week-end. Les spectacles de Vincent Vallières, Bobby Bazini, DJ Champion, Bernard Adamus et Nanette Workman ont attiré une foule de festivaliers venus profiter de la belle température dans le centre-ville.

:Selon le directeur des communications, Laurent Cournoyer, le comité organisateur ne pouvait pas rêver mieux pour cette première fin de semaine de festivités.

« Les résultats de la première journée sont moins bons comparativement aux trois dernières, mais nous avons eu une très belle surprise pour le spectacle de Boby Bazini. On a battu un record de vente à la billetterie. On espérait qu’il fasse beau puisque la prévente n’avait pas été aussi bonne que nous aurions voulu et le temps gris aurait pu dissuader les gens de venir », souligne-t-il.

Les organisateurs estiment qu’entre 4000 et 5000 personnes se trouvaient au quai Richelieu lors de la soirée d’ouverture où les spectateurs ont pu entendre sur scène l’ancien participant de l’émission La Voix Matt Holubowski, Kaïn et Vincent Vallières.

Par la suite, plusieurs spectateurs se sont dirigés vers la scène TVA, située près du marché Richelieu où avait lieu le traditionnel party du Barbo et un spectacle de DJ Champion.

Le soir de Bobby Bazini, ils estiment qu’environ 5000 personnes étaient sur le site du quai Richelieu, tandis que le dernier soir, l’Harmonie Calixa-Lavallée a attiré une foule d’environ 1500 mélomanes.

Une autre belle surprise a réjoui le comité organisateur : les ventes de billets pour les jeux gonflables. Ces derniers sont devenus payants cette année avec des tarifs de cinq dollars pour une journée et de dix dollars pour l’ensemble du festival.

« Nous avons atteint l’objectif que nous avions prévu pour la semaine en moins de 48h. La nouvelle tarification n’a pas rebuté les gens à venir profiter de cette activité », explique M. Cournoyer.

Somme toute, la première fin de semaine permet aux organisateurs de demeurer optimistes sur la suite du Festival.

« On va souhaiter qu’il continue de faire beau et que s’il pleut, cela arrive en matinée. C’est important pour avoir du monde aux spectacles », conclut le directeur des communications.

image