1 décembre 2017
Sélectionné à Ma première Place des arts
Un coup de tête payant pour Dominic Gouin
Par: Julie Lambert

Dominic Gouin (à gauche) fera partie des participants dans la catégorie groupe du concours Ma première Place des arts. (Photo: Gracieuseté/Dominic Gouin photographe)

Le Sorelois Dominic Gouin a pris un risque en s’inscrivant à la toute dernière minute au concours Ma première Place des arts. Son instinct ne l’aura pas trompé puisqu’il a été sélectionné parmi les participants de la 24e édition du concours musical qui aura lieu en février 2018.

« J’ai vu une publicité un soir avant la fin de la période d’inscription. J’avais la tête remplie d’images des prestations d’anciens participants de la région et comment ce concours leur avait donné un bon coup de pouce. Je me suis dit : pourquoi pas? », explique le chanteur.

Deux autres sorelois, Charles Robert et Antoine Lachance, ont déjà participé à ce concours musical. Le premier s’est incliné lors de la finale en 2014 et le second a remporté les grands honneurs dans la catégorie auteur-compositeur-interprète en 2016.

Performance marquante

Très rapidement, il a formé un groupe avec Demetrio Maso (batterie) et Judith Sun (basse et chant). L’audition du trio a eu lieu le 17 novembre à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme, à Montréal.

L’ambiance pour une audition était très spéciale, souligne l’artiste, car cet endroit est un espace public emprunté par de nombreux passants et non une salle conventionnelle.

« J’étais certain que nous ferions cela dans une salle avec des gradins et seulement devant le jury. Je n’étais pas stressé. J’ai fait ce que j’avais à faire en me disant : tant mieux si cela fonctionne. J’étais vraiment content de la réponse du public. Plusieurs personnes se sont arrêtées et nous ont demandé qui nous étions. Peut-être que cela aidé les juges à nous choisir. Tout ce que je voulais, c’était faire un bon show », se réjouit-il.

Une étape ardue

Parmi les 50 groupes en audition, seulement huit ont été sélectionnés, dont celui de Dominic Gouin. La prochaine étape, soit les quarts de finale, se déroulera à la salle Claude-Léveillé de la Place des arts le 13 février prochain.

D’ici là, il devra travailler sur quatre compositions francophones avec l’aide du mentor de tous les groupes, Jean-François Beaudet. Ce dernier est un musicien connu dans le milieu de la musique. M. Gouin a très hâte de pouvoir améliorer ses compositions avec lui.

Le chanteur avait présenté pour la première fois des compositions francophones en 2015. Depuis quelques années, il avait mis son projet d’album sur la glace, mais a ressorti ses chansons pour son audition. Il devra toutefois en écrire une autre avant le début du concours.

« Je vais devoir me remettre à la composition. J’ai plus de difficulté à composer en français. Cela m’a pris du temps pour me croire puisque ma voix n’est pas pareille. Je vais aller au studio d’Antoine Lachance pour la réaliser. C’est avec lui que j’avais travaillé les premières chansons. On pourra ainsi aller dans le même sens », explique le photographe de carrière.

Ma première Place des Arts est un concours qui s’adresse aux interprètes, aux auteurs-compositeurs-interprètes et aux groupes souhaitant faire carrière dans la chanson. À compter du 6 février, huit soirées auront lieu et permettront à trois artistes et un groupe de présenter quatre chansons devant un jury constitué de trois intervenants du milieu de la chanson.

image