25 avril 2018
Trois Sorelois soulèvent la Coupe Dodge
Par: Jean-Philippe Morin

Gabriel D'Aigle a gardé les buts en demi-finale et en finale dans la catégorie pee-wee AAA relève pour aider le Noir et Or à gagner la Coupe Dodge. (Photo : tirée de Facebook)

Frédéric Rainville et Émile Villard ont contribué à la victoire du Noir et Or dans la catégorie midget espoir en marquant des buts lors de la Coupe Dodge. (Photo : tirée de Facebook)

Même si les trois équipes des Mariniers ne sont pas parvenues à soulever la Coupe Dodge le week-end du 21 et 22 avril, trois Sorelois évoluant dans deux équipes différentes du Noir et Or de Mortagne ont réalisé l’exploit.

Gabriel D’Aigle, gardien de but du Noir et Or dans le pee-wee relève, ainsi que Frédéric Rainville et Émile Villiard, attaquants pour le Noir et Or dans le midget espoir, ont tour à tour remporté les grands honneurs dans leur catégorie respective.

Gabriel D’Aigle a impressionné lors du tournoi printanier, à Gatineau. Le Sorelois a gardé les buts dans quatre des sept matchs de la formation, y compris en demi-finale et en finale. Il a aussi récolté trois blanchissages à ses trois premiers départs, dont en demi-finale où il a été élu joueur du match, pour aider son équipe à soulever le précieux trophée.

En saison, le jeune cerbère a récolté une moyenne de buts alloués de 1,33. Avant ses trois blanchissages à la Coupe Dodge, il en avait récolté deux pour aider le Noir et Or à se qualifier pour le tournoi, si bien qu’il était sur une séquence de cinq jeux blancs avant la finale, remportée 4-3 contre la meilleure équipe du Québec.

« Il nous a fait vivre de méchantes belles émotions, raconte son père, Luc D’Aigle. On avait une super belle équipe et Gabriel s’entendait bien aussi avec l’autre gardien. C’était toute une expérience. »

De leur côté, Frédéric Rainville et Émile Villiard ont tous les deux contribué offensivement dans des matchs fort serrés. Hormis le premier match qui s’est soldé par une victoire de 3-1, les cinq autres matchs ont été gagnés par la marge d’un but.

Émile Villiard a même disputé un match dans le tournoi avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe dans le midget AAA pour remplacer un autre joueur. Il a marqué un but pendant cette rencontre.

Le père de Frédéric, Jérémie Rainville, était aux premières loges pour voir le Noir et Or soulever le trophée.

« C’était une performance inspirante de tout le monde et les Sorelois ont joué un rôle important. Je lève mon chapeau aux parents des deux équipes, qui ont encouragé sans arrêt les jeunes sur la glace. Les parents ont souvent mauvaise presse dans les arénas, mais lors de cette fin de semaine, tout le monde poussait dans le même sens », décrit Jérémie Rainville.

Trois équipes soreloises mordent la poussière

Les Mariniers atome BB, pee-wee BB et bantam BB ne sont pas parvenus à atteindre la finale dans leur parcours respectif.

La meilleure performance a été celle des Mariniers pee-wee BB, qui ont récolté la médaille de bronze. Après trois victoires consécutives (4-2 contre la Côte-Nord, 4-1 contre Montréal et 3-1 contre Lac St-Louis), ils se sont inclinés en demi-finale 7-3 contre une équipe du Saguenay–Lac-St-Jean.

De leur côté, les Mariniers atome BB ont perdu leurs deux premières rencontres (3-0 contre le Bas-St-Laurent et 7-1 contre une équipe d’Amos) avant de remporter leur troisième match 3-2 contre Laval en tirs de barrage. En quart de finale, l’équipe s’est inclinée 3-1 contre Chicoutimi dans un match fort serré.

Finalement, les Mariniers bantam BB ont bien commencé leur tournoi avec deux victoires, 3-2 contre l’Estrie et 4-2 contre l’Outaouais. Mais lors du match le plus important, ils ont perdu 4-3 contre les Patriotes du Lac St-Louis, si bien que leur parcours s’est arrêté en huitièmes de finale.

image