10 octobre 2018
Échos du conseil de ville de Sorel-Tracy du 9 octobre
Trois appels d’offres annulés par la Ville de Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin

Des travaux ont été reportés à la centrale de traitement d'eau en raison de coûts trop élevés par rapport à l'estimation. (Photo : archives)

La Ville de Sorel-Tracy a annulé, en séance du conseil le 9 octobre, trois appels d’offres pour des travaux sur son territoire. Le conseil municipal jugeait les prix trop élevés par rapport à leur estimation de départ.

Des travaux de réhabilitation de conduites d’aqueduc par gainage structural étaient prévus sur la rue Vandal. L’estimation de départ de la Ville pour ces travaux était de 140 000$. Or, le plus bas soumissionnaire en appel d’offres a déposé une soumission de 288 000$.

La même situation s’est produite pour des travaux de remplacement d’une conduite d’aqueduc à la centrale de traitement d’eau. Les travaux de départ étaient estimés à 352 000$, mais le plus bas soumissionnaire a proposé 513 000$ pour ces travaux.

Idem pour pour des travaux d’aménagement de pistes cyclables notamment le long de la rue du Collège, estimés à 123 000$ par la Ville, mais offerts à 169 800$ par l’entrepreneur.

« On n’est pas la seule ville qui a vécu une situation semblable », a lancé le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, lors de la séance du conseil pour justifier la décision du conseil d’annuler les trois appels d’offres.

« On a senti récemment une hausse importante des coûts du côté des entrepreneurs. On va relancer l’appel d’offres et changer la date des travaux, on pense que le marché va se stabiliser. En attendant au printemps 2019, on espère que le coût du marché va descendre », a-t-il ajouté.

Rénovation au parc Pelletier

Des travaux de réfection seront effectués au terrain de balle du parc Michel-Pelletier, situé à l’intersection des boulevards Fiset et Poliquin. Le conseil a autorisé une dépense de 61 000$ prise dans l’excédent accumulé non affecté afin de niveler le champ extérieur et remplacer une partie de la clôture.

Aides financières

Le conseil a autorisé quelques aides financières à des organismes. La Ville a octroyé 500$ à la Légion royale canadienne filiale 117 pour organiser la parade du jour du Souvenir, le 11 novembre, dès 13h. Les gens partiront du Centre Sacré-Cœur pour se diriger sur la rue du Roi, puis la rue Charlotte et le carré Royal. La Ville a aussi autorisé l’octroi d’un montant de 6870$ pour l’activité culturelle Aventure T d’Azimut diffusion. Le montant servira à débourser le déplacement des élèves de l’école vers les lieux de diffusion des pièces de théâtre.

Pas de film X-Men à l’aéroport

Lors de la période de question, un administrateur de l’aéroport de Sorel-Tracy, André Philippot, a déclaré que la production du film X-Men : Dark Phœnix ne débarquera finalement pas à l’aéroport pour un tournage. Les Américains avaient prévu tourner une scène à Saint-Robert pendant deux jours d’ici la fin de l’année. Le greffier René Chevalier a spécifié qu’il avait été contacté la semaine dernière par la production qui lui avait mentionné que les plans avaient changé. Rappelons qu’en 2013, une scène de X-Men : Days of future past avait été tournée à l’aéroport de Sorel-Tracy à Saint-Robert.

Étude sur le sifflement des trains

Une étude de faisabilité pour que les trains ne sifflent plus, à l’intersection du chemin du Golf et de la rue Industrielle du parc Joseph-Simard, sera déposée en octobre. L’étude a été réalisée de concert avec le CN et la Ville. Le CN fera part des investissements qui doivent être faits par la Ville pour que cesse le sifflement.

Travaux au parc Maisouna

Les bollards qui serviront à éclairer les sentiers au parc Maisouna seront installés cet automne. Il s’agit des seuls travaux effectués cette année, mais la Ville procédera à l’achat du mobilier qui sera installé au printemps prochain. Une somme de 150 000$ est prévue pour l’achat et l’installation de bollards et du mobilier.

Des arbres abattus dans le secteur Tracy

La Ville de Sorel-Tracy procédera à l’abattage de 175 frênes situés dans le secteur des boulevards de Tracy, des Étudiants et des Érables. Ils seront abattus en raison de l’agrile du frêne. Hydro-Québec, de son côté, abattra une centaine d’arbres sur des terrains de citoyens en plus de 300 autres sur des terrains de la Ville, toujours dans le même secteur, dès cet automne. La société d’État fera ces coupes afin de respecter les normes en vigueur, a souligné la conseillère du secteur, Sylvie Labelle. « Nous travaillons déjà à un plan afin de reverdir le secteur. Tant les représentants de la Ville ainsi que M. Picard et moi-même avons tenté de renverser la décision d’Hydro-Québec, mais sans succès », a-t-elle souligné.

image