8 juillet 2020
Le projet verra le jour même si la subvention n’arrive pas
Terrain synthétique extérieur : Sorel-Tracy emprunte 2 M$
Par: Jean-Philippe Morin

La première étape pour l’implantation d’une surface synthétique extérieure à l’École Bernard-Gariépy a été réalisée grâce à un emprunt de 2 M$ de la Ville de Sorel-Tracy. Photo gracieuseté

La Ville de Sorel-Tracy a décidé de ne pas attendre le prochain appel de subvention du gouvernement et d’aller de l’avant avec son terrain synthétique extérieur, et ce, même si elle doit assumer 100 % de la facture.

Publicité
Activer le son

Le conseil de ville a en effet adopté, à l’unanimité le 6 juillet, un règlement d’emprunt de 2 M$ pour l’exécution des travaux pour l’aménagement de cette surface sur le terrain de football actuel de l’École secondaire Bernard-Gariépy.

La première étape sera les plans et devis à l’automne, suivie des travaux quelques mois plus tard, vraisemblablement après la fonte des neiges au printemps 2021.

« On n’attend plus, a déclaré le maire Serge Péloquin, après l’adoption de la résolution. Il y a un potentiel pour une subvention, mais on s’est dit qu’on allait de l’avant pour préparer les plans et devis. Par la suite, s’il y a des aides gouvernementales disponibles pour ce projet, et s’il y a des partenaires corporatifs pour lier le tout, on aura les outils en main. »

« C’est une étape de plus dans notre développement économique, a poursuivi le maire. Quand on parle de nos jeunes, le sport, c’est important. C’est un geste concret qu’on pose ce soir. »

Un projet attendu

Les conseillers municipaux se sont aussi montrés enthousiastes face à l’adoption de ce règlement, dont Olivier Picard, qui en avait d’ailleurs fait son cheval de bataille lors de l’élection de 2017. Il a d’ailleurs expliqué pourquoi le conseil a décidé de ne pas attendre le prochain Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS – EBI).

« Le conseil a décidé de prioriser ce projet pour 2021. […] Ça se pourrait qu’il [le PAFIRS] sorte, mais en regardant les échéanciers, rien n’a encore été annoncé au niveau des subventions disponibles, donc ce serait surprenant que le programme sorte avant [le début des travaux] », a-t-il dit.

M. Picard a aussi demandé à la MRC de Pierre-De Saurel de contribuer financièrement au projet. « Le conseil a fait le choix de l’implanter à l’École Bernard-Gariépy. On aurait pu choisir un autre terrain, mais on a ciblé cet endroit pour qu’il profite au plus de jeunes possible et aux sportifs. On s’attend donc à ce que la MRC appuie notre demande de participation financière au projet », a-t-il déclaré.

Le conseiller Martin Lajeunesse, qui est aussi entraîneur de soccer, a également applaudi la décision de la Ville d’aller de l’avant. « On a été élu le 5 novembre [2017], c’est sûr que le 6 novembre, on aurait aimé annoncer un terrain synthétique extérieur, mais il y avait plusieurs étapes à faire avant, ça ne se fait pas comme ça sur un coin de table. […] On s’est réunis la semaine dernière sur le terrain pour voir certaines choses. Ça avance à vitesse grand V », s’est-il réjoui.

Rappelons que la Ville avait d’abord essuyé un refus du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec, en août 2018, à la demande de financement de 1,2 M$ pour l’aménagement d’un terrain soccer-football à surface synthétique adjacent au Club de curling Aurèle-Racine.

Un nouveau projet a alors émergé, puis une entente de principe est survenue en janvier dernier entre la Ville et la défunte Commission scolaire de Sorel-Tracy pour aménager le tout sur le terrain de football de l’École Bernard-Gariépy.

Ce projet était attendu et demandé depuis plusieurs années par toutes les associations sportives de la région, que ce soit le baseball, le soccer et le football.

image