6 juillet 2021
Taxe sur l’essence : Contrecœur reçoit près de 1 M$
Par: Jean-Philippe Morin

La Ville de Contrecœur bénéficiera de 968 717 $ de Québec pour financer des travaux d'infrastructures municipales. Photo gracieuseté

Dans le cadre de la bonification du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ 2019-2023), le gouvernement du Québec octroie une somme de 968 717 $ qui permettra à la Ville de Contrecœur d’effectuer des travaux sur ses infrastructures municipales.

Publicité
Activer le son

Cet investissement s’inscrit dans la volonté du gouvernement de stimuler la relance économique dans toutes les régions du Québec en soutenant la réalisation de projets qui répondent aux priorités des municipalités. Les nouvelles sommes leur permettront de financer encore plus de travaux d’infrastructures municipales, notamment, ceux liés à l’eau potable, au traitement des eaux usées et à la voirie locale.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a annoncé, le 5 juillet dernier, une bonification de la contribution du gouvernement du Québec de 496 M$, contribution équivalente à celle déjà confirmée par le gouvernement du Canada. Ainsi, près de 1 G$ ont été ajoutés à l’enveloppe de ce programme, qui est maintenant de plus de 4,4 G$.

« C’est une façon pour nous d’accélérer la relance économique dans chacune de nos belles régions. Ce sont près de 500 M$ de plus que nous rendons disponibles pour la réalisation de projets porteurs qui auront des retombées positives », indique Mme Laforest.

« C’est pour moi une grande fierté d’annoncer aux municipalités de la circonscription la part importante qui leur revient dans le cadre du Programme de la TECQ. Notre gouvernement se mobilise et déploie les grands moyens afin que soient mises en place des infrastructures municipales de qualité chez nous et dont la réalisation vient appuyer la vitalité économique de la circonscription », ajoute la députée de Verchères, Suzanne Dansereau.

En tout dans le comté de Verchères, six municipalités – dont Contrecœur – se sont séparées 8,8 M$ grâce au Programme sur la TECQ.

image