27 septembre 2018
Stéphane Bergeron exige des réponses à Suzanne Dansereau
Par: Sarah-Eve Charland

Stéphane Bergeron (Photo : Archives/Pascal Cournoyer)

Le candidat du Parti québécois dans la circonscription de Verchères, Stéphane Bergeron, dénonce les différentes versions que diffuse la candidate de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Suzanne Dansereau, pour justifier son refus de participer au débat organisé par les agriculteurs le 18 septembre.

«Nous nageons en pleine confusion. S’il est vrai que la méthode forte de Mme Dansereau, à l’époque où elle était mairesse de Contrecœur, a fait en sorte d’ouvrir un litige légal avec une famille d’agriculteurs de la région, litige dans lequel elle est évidemment impliquée, cela n’aurait pas dû l’empêcher de se prononcer sur tous les autres enjeux agricoles du territoire », affirme M. Bergeron.

Mme Dansereau a refusé de participer au débat de l’Union des producteurs agricoles le 18 septembre à Contrecœur. Elle a demandé à la porte-parole en matière d’agriculture de la CAQ, Chantal Soucy, de répondre aux question des agriculteurs.

Selon l’UPA et le député sortant Stéphane Bergeron, Mme Dansereau aurait refusé de participer en raison d’un litige opposant la Ville de Contrecœur et une famille d’agriculteurs dans un dossier lié au pôle logistique. L’attachée de presse de Mme Dansereau, Isabelle Poulet, a répondu au journal Les 2 Rives que Mme Soucy avait participé au débat puisqu’elle représentait la vision du parti politique

« Tout comme ça ne l’a pas empêchée de prendre part au débat sur les ondes de TVRS [le 25 septembre] et de parler librement, cette fois, du pôle logistique. On comprend aussi qu’elle a désavouée, ce faisant, son attachée de presse. Qui dit vrai, finalement? Plusieurs questions se posent et je pense que celle qui aspire à représenter la population du comté de Verchères, incluant évidemment les producteurs agricoles, doit donner la peine de répondre », conclut M. Bergeron.

image