25 août 2020
Sorel-Tracy affecte 60 000 $ pour la refonte de son site Internet
Par: Sébastien Lacroix
Le site actuel avait été mis en ligne en juillet 2013. 
Photo capture d’écran

Le site actuel avait été mis en ligne en juillet 2013. Photo capture d’écran

Le conseil municipal de la Ville de Sorel-Tracy vient d’affecter un montant de 60 000 $ de son surplus accumulé pour financer la refonte de son site Internet qui devrait être accessible d’ici le printemps 2021. Un projet qui est dans les cartons depuis déjà un an, puisque la présente version, qui date de 2013, essuie plusieurs critiques en raison de sa lourdeur.

Publicité
Activer le son

« Le gros défi que nous avons, c’est qu’on ne s’y retrouve pas facilement [sur le site]. Plusieurs citoyens nous le disent. Même nous, parfois, on s’y cherche, admet le responsable du Service des communications, Dominic Brassard. Nous voulons rendre l’information plus accessible. »

Si le montant de 60 000 $ peut paraître élevé pour la réalisation d’un site Web, le porte-parole de la Ville de Sorel-Tracy assure que ce n’est « pas cher pour tout ce qu’on peut avoir ». « Nous avons appelé cinq ou six Villes pour voir le budget qu’ils avaient accordé à leur site et nous sommes plus que dans le prix du marché, assure-t-il. Ce n’est pas comparable à un site d’une entreprise. Parce qu’il y a des données pas à peu près à transférer. Si tu veux avoir une recherche facile par mots-clés, c’est plus complexe. »

Le montant comprendra la conception graphique et la programmation, mais également d’autres besoins connexes. « Nous aurons besoin de photos pour illustrer les différentes sections, par exemple. C’est pour ça ne coûtera pas 60 000 $ juste pour faire le site, mais ça pourrait aller jusque-là avec tout ce que nous aurons besoin, ajoute Dominic Brassard. Il pourrait aussi y avoir d’autres étapes. »

Comme il s’agit d’un montant de moins de 100 000 $, la Ville a invité cinq fournisseurs à présenter une maquette et à faire une soumission. Le contrat de gré à gré a finalement été conclu le 14 août dernier avec « Blanko – L’agence numérique des villes innovantes ». L’entreprise de Joliette l’a obtenu pour un montant de 56 326,25 $, selon ce qu’il est possible de constater sur le système électronique d’appel d’offres (SEAO) du gouvernement du Québec.

image