31 janvier 2017
Six nouveaux médecins de famille en 2017
Par: Sarah-Eve Charland
La région a accueilli 26 nouveaux médecins de famille. | TC Média - Pascal Cournoyer

La région a accueilli 26 nouveaux médecins de famille. | TC Média - Pascal Cournoyer

La région accueillera six nouveaux médecins de famille en 2017. La majorité des médecins de Sorel-Tracy ont maintenant moins de cinq ans d’expérience.

Deux médecins de famille sont déjà en fonction dans la région. Quatre autres devraient arriver entre juillet et septembre. Depuis 2014, la région a accueilli 26 nouveaux médecins de famille.

« Sorel-Tracy, en médecine familiale, devient de plus en plus un milieu unique. Le ministère veut sortir les médecins de famille des hôpitaux et mettre des spécialistes à charge. L’hôpital de Sorel-Tracy, par sa grosseur et sa situation, va demeurer un hôpital de médecins de famille », explique le directeur adjoint des services professionnels, Gérald Désaulniers.

Des médecins bientôt à la retraite

Neuf omnipraticiens à Sorel-Tracy ont au moins 35 ans d’expérience, s’approchant ainsi d’une retraite.

« La beauté avec les médecins, c’est qu’on diminue progressivement la pratique sur trois à cinq ans. D’un autre côté, les jeunes prennent progressivement des patients. On arrive donc à améliorer la situation », précise Dr Désaulniers.

L’arrivée des médecins de famille se produit selon un cycle, croit le docteur. « La majorité des médecins sont arrivés durant la même période il y a une quarantaine d’années. En 2004, 85% de mes médecins étaient admissibles à la retraite pour les 10 années suivantes. En ce moment, 55% de ma main-d’œuvre médicale a moins de cinq ans d’expérience. »

De nouvelles super infirmières

– Le CISSS a embauché quatre infirmières praticiennes spécialisées, aussi appelées super infirmières.

– Ces infirmières pourront prendre en charge, chacune, près de 500 patients supplémentaires dans une clinique.

– D’ici cinq à dix ans, le CISSS Montérégie-Est devrait accueillir 99 super infirmières.

Vider la liste des patients orphelins est au sommet des priorités

L’Hôtel-Dieu de Sorel espère vider le Guichet d’accès pour la clientèle orpheline (GACO), qui contient près de 4000 inscriptions, d’ici Noël.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Montérégie-Est ne croit pas être en mesure d’atteindre l’objectif prévu dans l’entente signée au printemps 2015 entre la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec et le gouvernement. Cette entente prévoit que 85% de la population de la province aura un médecin de famille d’ici la fin de l’année 2017.

« Je doute fort que nous atteignions l’objectif souhaité par le ministre de la santé d’ici le 31 décembre 2017. Je ne crois pas que 85% de la population québécoise ne nécessite, ni ne désire, un médecin de famille pour une prise en charge et un suivi », croit l’omnipraticien Éric Sauvageau.

Le directeur adjoint des services professionnels, Gérald Désaulniers, abonde dans le même sens. « L’important sera de vider le GACO qui compte près de 4000 inscriptions. »

« D’ici la date butoir, tous les médecins de famille seront sensibilisés à concentrer leurs efforts pour vider la liste d’attente », assure le Dr Sauvageau.

À ce jour, 73,3% de la population de la MRC Pierre-De Saurel est prise en charge par un médecin de famille. Cela représente 10% de plus qu’au 1er avril 2015.

« À ce moment, Sorel-Tracy avait le plus bas taux d’inscriptions auprès de médecins de famille dans tout le CISSS Montérégie-Est. Avec les efforts du ministère, on est en deuxième position. On va finir bien proche de la première position », mentionne le Dr Désaulniers.

Dans la région de Saint-Hyacinthe, 76,6% de la population est enregistré auprès d’un omnipraticien. Du côté de Longueuil, le chiffre diminue à 69%.

image