17 octobre 2018
Un an après sa réélection
Serge Péloquin satisfait du changement d’image de Sorel-Tracy
Par: Julie Lambert

Le maire Serge Péloquin croit que de nombreux projets amélioreront encore plus l'image de Sorel-Tracy. (Photo : Pascal Cournoyer)

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, se dit très satisfait du travail qu’il a réalisé dans les derniers mois. Sur une trentaine de promesses faites lors des élections municipales de 2017, plusieurs ont vu le jour. Il se dit prêt à poursuivre son travail et s’attardera à la réalisation de projets économiques majeurs pour la municipalité dans ses trois prochaines années de mandat.

Publicité
Activer le son

Pendant sa dernière campagne électorale, le maire Serge Péloquin avait misé sur des projets touchant autant le développement économique que l’administration générale (voir tableau). Plusieurs projets sont maintenant terminés dont l’implantation du WI-FI gratuit dans les parcs et espaces publics de Sorel-Tracy, l’implantation d’un projet-pilote entre Parents-Secours et Taxi Coop, l’augmentation des plages horaires de l’offre en transport collectif (Taxibus et transport adapté) et la formation d’un comité de jeunes.

Le maire Péloquin se réjouit de son bilan qu’il pense être très positif surtout après seulement un an de travail. « On a fait encore plus que ce qu’on avait dit. Les engagements qu’on avait signifiés officiellement, on les a tous rendus ou enclenchés. Il faut que je m’en garde un petit peu », rigole le maire Serge Péloquin.

Selon le maire, la Ville a aussi réglé certaines problématiques comme le stationnement et la poussière au centre-ville. Un comité a été formé avec Richardson afin de trouver des solutions tandis que pour le stationnement, une sensibilisation a été réalisée auprès des commerçants.

« Le problème de stationnement est inexistant, assure-t-il. Dans les dernières semaines, la municipalité a envoyé aux commerçants une lettre pour montrer qu’il y a 1 086 espaces disponibles au centre-ville dans un rayon maximal de quatre minutes de marche. »

Des projets encore sur la table

La Ville a travaillé activement au développement de son réseau cyclable, pour lequel il souhaite obtenir une certification de Vélo-sympathique, dans les prochaines années. La Municipalité a entre autres fait une connexion avec le rang Sainte-Thérèse jusqu’à la traverse de la route 132, des liens entre le boulevard Fiset et la route Verte ainsi que Sainte-Anne-de-Sorel, l’asphaltage de la piste cyclable sur la rue du Collège, l’achat de support à vélo et la prévision d’une station de réparation.

« Le conseil a été unanime là-dedans. On croit à la mobilité active. Nous avons injecté des sommes pour réaliser notre plan comptant cinq champs d’intervention, soit l’environnement, l’éducation, l’encouragement, l’encadrement et l’évaluation et la planification. On a atteint environ 60% de notre objectif. On adopte des politiques, on modifie notre plan d’aménagement. Tous les projets qui se font, on y réfléchit en incluant la mobilité active », souligne-t-il.

Même s’il croit que beaucoup de travail a été accompli en peu de temps, le maire Péloquin pense que plusieurs projets majeurs actuellement en marche permettront à la municipalité de se démarquer et de se développer, comme la réalisation du Centre des arts contemporains, la construction d’un complexe sportif multifonctionnel et le complexe portuaire de Sorel-Tracy.

Dans le cadre du projet de complexe portuaire, estimé à 57 M$, la Municipalité travaille actuellement à trouver un partenaire financier. « On a lancé quelques perches pour nous trouver un partenaire. On avance bien dans le projet. On a la dalle de béton qui est aussi déjà coulée. Les aménagements et toute la décontamination du terrain ont été effectués », souligne le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

Les derniers terrains d’Hydro-Québec, dont le plus gros se trouve près du fleuve Saint-Laurent, ont été achetés en août dernier, ce qui augmente de sept millions de pieds carrés l’espace disponible dans ce secteur.

Le maire ajoute qu’actuellement, la Ville finalise l’aménagement d’environ 800 000 pieds carrés de terrain dans le secteur du parc industriel Joseph-Simard afin d’accueillir de nouvelles entreprises.

« On comptera dix espaces de 50 000 pieds carrés et un de 300 000 pieds carrés qui sont tous divisés. La Ville attend présentement l’aval du ministère de l’Environnement pour commencer les travaux de construction et l’aménagement d’une nouvelle rue. On a mis en place le lotissement. C’est enclenché, c’est une question de mois pour avoir le certificat pour que nous puissions aller en appel d’offres. L’objectif se serait de tout réglé d’ici le printemps prochain. Ça nous permettra d’attirer de nouvelles entreprises », espère-t-il.

Sa plus grande fierté, pendant la première année de son deuxième mandat, demeure le changement de l’image de la Ville à l’échelle régionale, mais aussi provinciale.

« S’il y a une chose dont on doit être fier et que les gens attendaient beaucoup, c’était qu’on change l’image de notre ville. Ça, ça prend du temps et ça coute cher. On l’a fait par le biais de Statera qui a reçu une couverture très positive. On a été le point de mire. On a été la Ville qui a été citée en exemple pour notre prise en charge, car on n’a pas bénéficié de beaucoup de subventions. Cela ne nous a pas empêché de poser des gestes concrets. Quand on sort sur la place publique, on sort avec des propos qui sont non seulement modernes, mais qui sont aussi branchés sur les valeurs actuelles. On parle de nous pour les bonnes raisons maintenant », affirme-t-il.

Quelques-unes des promesses électorales de 2017

Secteur

Promesse électorale

Réalisée

Non réalisée

En cours

Développement économique

Acquisition des terrains d’Hydro-Québec pour accueillir de nouvelles entreprises pour la création d’emplois

Implantation du complexe portuaire de Sorel-Tracy

Loisirs, culture et tourisme

Implantation à Sorel-Tracy du Centre des arts contemporains du Québec

Poursuite du développement du réseau cyclable

Mise en opération des activités de Statera

Tenue de la course provinciale annuelle da canot à glace

Implantation d’un complexe sportif multifonctionnel moderne

Application du Plan de mise en œuvre des initiatives vélosympathique pour favoriser la mobilité active

Aménagement de la cour arrière de la Maison des gouverneurs

Urbanisme

Mise en œuvre d’un plan particulier d’urbanisme (PPU) pour le développement et l’embellissement du centre-ville

Service à la population

Implantation progressive du WI-FI gratuit dans certains parcs et espaces publics

Implantation d’un projet pilote unique au Québec entre Parents-Secours et Taxi-Coop

(Source : Brochure électorale intitulée À la mairie, je vote Serge Péloquin)

image