13 août 2018
Saint-Antoine-sur-Richelieu implique les citoyens dans le budget 2019
Par: Sarah-Eve Charland

La mairesse Chantal Denis et son conseil municipal proposent un budget participatif. (Photo : Gracieuseté)

La Municipalité de Saint-Antoine-sur-Richelieu emprunte la voie du budget participatif en incitant les citoyens, jeunes et moins jeunes, à proposer des projets de façon active pour 2019.

Publicité
Activer le son

Près de 10 000$ seront soumis aux citoyens. Ces derniers pourront proposer des projets d’ici la fin du mois de septembre. Par la suite, ils se prononceront lors d’un vote au mois de novembre. Les projets retenus seront intégrés au budget 2019.

« On essaie cela à plus petite échelle. Ça va être un test. Les citoyens disent souvent qu’ils paient des taxes, mais n’ont pas ce qu’ils veulent. On veut susciter la participation des citoyens à réaliser des projets avec les sous municipaux », mentionne la mairesse, Chantal Denis.

Elle s’est inspirée de pratiques qui ont lieu dans plusieurs municipalités au Québec même s’il s’agit d’un processus assez nouveau. « J’avais vu ça à Saint-Basile-le-Grand, qui est dans la même MRC. J’avais été assez épatée. Ça se fait ailleurs aussi comme à Matane. On a fait des recherches et on a défini notre propre fonctionnement. »

Une rencontre aura lieu le 15 août à la salle Julie-Daoust du centre communautaire à 19h. La soirée sera animée par la conseillère en développement de la MRC de La Vallée-du-Richelieu, Marie-Claude Durette qui invitera les citoyens à un remue-méninges.

Un comité de pilotage a été formé en mai. Il a défini les critères sur lesquels il jugera l’admissibilité des projets soumis. Il travaillera en collaboration avec les citoyens pour peaufiner les dossiers. Les projets seront soumis au vote du 21 au 27 novembre. Les projets peuvent toucher notamment l’achat d’équipement, l’aménagements des terrains municipaux ou la création d’activités.

« La municipalité est ouverte à accueillir les projets qui vont rejoindre le plus de monde possible. C’est un critère important pour nous autant pour les budgets proposés par les adultes que par les jeunes », affirme la mairesse.

Une partie des sous, soit 2 000$, sera réservée à un projet dédié aux jeunes et proposé par les jeunes. Les adolescents de 12 à 18 ans pourront participer à ce volet. « On veut vraiment que ce soit les jeunes qui soumettent et défendent leurs projets. On souhaite développer leur fibre entrepreneuriale », ajoute Mme Denis.

image