9 septembre 2021
Rassemblement dans la baie de l’île de Grâce : des arrestations et des constats d’infraction
Par: Jean-Philippe Morin

Les policiers ont intensifié leur présence lors du rassemblement de bateaux de la baie de l’île de Grâce, à Sainte-Anne-de-Sorel, le 4 septembre dernier. Photo gracieuseté

Les policiers de la MRC de Pierre-De Saurel, les patrouilleurs nautiques de la Sûreté du Québec et différents partenaires ont intensifié leur présence dans le cadre des festivités du rassemblement nautique qui a eu lieu à la Baie de l’Île de Grâce à Sainte-Anne-de-Sorel, le samedi 4 septembre dernier.

Publicité
Activer le son

Ils ont effectué plus de 320 vérifications d’embarcations et 57 constats ont été émis pour diverses infractions, notamment pour la vitesse non respectée, pour certains conducteurs n’étant pas titulaires du permis d’embarcation de plaisance et pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des passagers présents sur l’embarcation.

Huit conducteurs ont été arrêtés pour avoir conduit une embarcation avec les capacités affaiblies par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux. De plus, une soixantaine d’avis de non-conformité ont été émis et une dizaine d’embarcations ont été expulsées.

Deux incidents ont également nécessité un transport en ambulance. Une femme de 45 ans s’est blessée en chutant lors d’un déplacement entre bateaux. Son transport à l’hôpital a été nécessaire, mais elle n’était pas blessée gravement. Puis une femme de 18 ans, possiblement intoxiquée par la drogue et l’alcool, a dû être escortée en bateau jusqu’à la rive, puis à l’hôpital. Son état s’est stabilisé par la suite.

« La présence des policiers de la Sûreté du Québec, en collaboration avec Transport Canada, Environnement et Changement climatique Canada, la Gendarmerie Royale du Canada (GRC), le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) et le Service d’incendie de Sorel-Tracy, a permis d’assurer le respect des différentes lois et des règlements en vigueur, d’accroitre la sécurité des plaisanciers et de maintenir la quiétude des riverains », indique la Sûreté du Québec dans un communiqué de presse.

image