30 mai 2017
Quatre Sorelois honorés au Colisée Cardin
Par: Deux Rives

La Ville de Sorel-Tracy a inauguré, lundi après-midi, les portes intérieures du Colisée Cardin dans le cadre de ses festivités du 375e. Celles-ci sont à l’image de quatre hockeyeurs de marque.

Il s’agit des joueurs Anthony Beauvillier, Éric Messier et feu Réal Lemieux, ainsi que l’arbitre nouvellement retraité, Jean Morin. Cette initiative se voulait la première phase de la cure de rajeunissement du hall d’entrée de l’amphithéâtre local.

« Étant moi-même un passionné de sport et de hockey, c’est avec plaisir que j’ai accepté de financer le projet qui rend hommage à ces personnalités du monde du hockey », a avoué le conseiller municipal Benoît Guèvremont.

« Nous voulions faire quelque chose pour faire en sorte que nos héros ne meurent jamais, a ajouté le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Ce sont des athlètes qui ont marqué et qui marquent toujours notre région. On souhaite qu’ils motivent les jeunes sportifs qui franchiront les portes de notre Colisée. »

Les candidats devaient remplir deux critères pour être honorés: avoir joué une saison complète dans la Ligue nationale de hockey et être natif de la région. Une légère exception a été faite pour Éric Messier, un Sorelois d’adoption impliqué dans la communauté.

Les autres joueurs apparaissant sur les portes sont les gagnants de la Coupe Stanley Marc-André Fleury, François Beauchemin, Wildor Larochelle et Pierre Mondou. Ils ont déjà été honorés en 2013, leur bannière ornant le plafond du Colisée Cardin. Deux espaces sont toujours libres, sur lesquels il est indiqué: « Serez-vous le prochain ou la prochaine? »

Les coûts de ce projet tournent autour de 5 500$.

Ce qu’ils ont dit

Chaque athlète en vedette a adressé quelques mots au public.

Anthony Beauvillier:

« Je tiens à remercier ma famille pour toutes les heures qu’ils ont investies dans ma carrière, ainsi que l’association de hockey mineur pour son soutien. »

John Paris, à propos de Réal Lemieux:

« Ce que peu de gens savent, c’est que Réal n’était pas en santé à ses deux ou trois dernières saisons dans la Ligue nationale de hockey. Toujours de bonne humeur, il ne voulait pas que ça se sache. »

Éric Messier:

« Je remercie la Ville d’avoir pensé à moi, d’autant plus que je ne suis pas natif de la région. Je remercie donc ma femme, sans qui je ne serais pas ici. »

Jean Morin:

« C’est un bel honneur que je vais chérir longtemps et que j’apprécie énormément. »

Nom Nb. de parties dans la LNH Nb. de points
Jean Morin (arbitre) 1357 N/A
Anthony Beauvillier 66 24
Réal Lemieux 456 155
Éric Messier 406 75

Détails sur leur carrière

image