16 juin 2020
Prolongement de la piste cyclable La Sauvagine : pas de travaux cet été
Par: Sébastien Lacroix
Une reconstruction de deux ponceaux est nécessaire pour le prolongement de la piste cyclable La Sauvagine vers Yamaska.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Une reconstruction de deux ponceaux est nécessaire pour le prolongement de la piste cyclable La Sauvagine vers Yamaska. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Il ne sera toujours pas possible de pédaler de Saint-Robert jusqu’à la route 235, à Yamaska, cet été, sur la piste cyclable La Sauvagine, mais ça s’en vient. Une entente de gestion est intervenue entre la MRC de Pierre-De Saurel et le ministère des Transports du Québec (MTQ) au cours des derniers jours pour accélérer les choses.

Publicité
Activer le son

Ceci fera en sorte que le MTQ paiera les travaux, mais la MRC gérera les contrats. L’entente prévoit que le MTQ pourra verser jusqu’à 405 000 $ pour la reconstruction des deux ponceaux. Le coût des travaux devrait toutefois être en-deçà de ce montant, a précisé le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas, lors du dernier conseil des maires le 10 juin.

Cette entente, que souhaitait conclure la MRC depuis l’automne 2019, permettra d’aller plus rapidement pour la réalisation des travaux. Comme il reste encore des modalités à discuter et des éléments à approuver, il n’y a toujours pas d’échéancier précis qui a été fixé. Le chantier est prévu quelque part à la fin de l’automne 2020 ou au printemps 2021.

Rappelons que la reconstruction de ces deux ponceaux est nécessaire pour enjamber la rivière Saint-Louis, qui forme un « Y », entre le rang Saint-Louis et la route 235.

Par la suite, un pont ferroviaire, avec une structure en bois, devra être réparé. Dans ce cas-ci, des évaluations se poursuivent. Quand elles auront été complétées, une autre entente de gestion pourrait intervenir entre le MTQ et la MRC pour accélérer les travaux.

Une fois que les travaux auront été complétés, il sera possible de rouler de la route 235 au chemin des Corbeaux.

Pour ce qui est de la construction d’un tunnel pour se rendre à la portion qui mène vers Sorel-Tracy, le tout pourrait se faire dans un horizon de deux ans, estime le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas.

Le conseil des maires a d’ailleurs commandé les plans et devis de l’infrastructure qui doit passer sous la route 132 à la hauteur du rang Picoudi. Ce qui permettra du même souffle de préciser les coûts de l’opération.

image