8 décembre 2020
Première pelletée de terre pour le Marché Contrecœur
Par: Katy Desrosiers

Les travaux de construction du Marché Contrecœur ont déjà commencé. Photo gracieuseté

Les travaux de construction du Marché Contrecœur ont déjà commencé. Photo gracieuseté

Les travaux de construction du Marché Contrecœur ont déjà commencé. Photo gracieuseté

Les travaux de construction du Marché Contrecœur ont déjà commencé. Photo gracieuseté

Emily et Philip Desmarais, deux cousins, se sont lancés dans le domaine de l’alimentation en 2017 en acquérant le IGA qui est implanté à Contrecœur depuis plus de 40 ans. Photo gracieuseté

On ignore ce qui adviendra de la bâtisse actuelle du IGA sur la rue des Ormes, alors que le déménagement dans le Marché Contrecœur est prévu au printemps. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Après des années de travail, l’entreprise Forum a procédé en mode virtuel, le jeudi 3 décembre, à la première pelletée de terre du projet Marché Contrecœur, situé à l’angle des rues Saint-Antoine et des Patriotes à Contrecœur. Huit commerçants sont déjà confirmés pour ce développement de 75 000 pieds carrés.

Publicité
Activer le son

Depuis plus de huit ans, Forum travaillait avec des partenaires pour apporter un développement de qualité à la communauté de Contrecœur. « Pour apporter une plus-value dans un marché croissant et dynamique comme Contrecœur », a souligné un des associés chez Forum, Jaime Roskies.

Le projet, dont la phase 1 est prévue pour l’été 2021, représente un investissement total de 20 M$. Il entraînera la création d’une centaine d’emplois.

Les entreprises confirmées et dévoilées sont IGA Extra, SAQ, Dollarama, Opto-Réseau, Boutique d’animaux Chico, Eggspress, Banque Nationale et A&W. Selon les plans diffusés sur le site Internet de Forum, deux locaux sont encore à louer, soit un de 1800 pieds carrés et un de 7000 pieds carrés divisibles. Des discussions sont en cours avec plusieurs locataires potentiels. Il pourrait y en avoir entre deux et six supplémentaires, selon leur superficie finale.

L’associé chez Forum assure que le haut niveau de standard de qualité de l’entreprise se reflétera dans la qualité des matériaux de construction choisis et dans l’aspect architectural harmonisé. Il y aura également de multiples espaces verts et l’endroit sera facilement accessible à pied, à vélo et en voiture.

« On a une vision de créer un lieu de rassemblement où les citoyens vont se reconnaître, échanger et magasiner. On espère que le pôle commercial de proximité permettra de répondre aux besoins journaliers présents et futurs de la population », ajoute M. Roskies.

Renforcer l’achat local

La mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, souligne que Contrecœur est un milieu d’affaires en croissance et une ville attractive, prête à accueillir des projets commerciaux que les citoyens attendent et demandent pour maximiser l’achat local et éviter les fuites commerciales. Ce projet répond à l’objectif municipal d’offrir un meilleur service et aussi des achats de proximité.

« Avec les projets majeurs attendus du côté du développement économique en 2021, l’implantation de cette strate commerciale renforcera l’achat local et offrira une diversité commerciale ainsi que des services de proximité qui répondront aux besoins de notre population et celle des alentours. Contrecœur est une ville attractive et j’ai confiance qu’elle verra d’autres investissements et projets voir le jour sur son territoire », affirme la mairesse.

Le IGA de Contrecœur déménage

Lors de cette première pelletée de terre, il a été annoncé que le IGA Marché Emily & Philip aménagerait dans de nouveaux locaux au printemps 2021, près de deux fois plus grands que l’espace actuel sur la rue des Ormes.

Le nouveau magasin IGA extra Marché Emily & Philip, qui se situera au Marché Contrecœur, représente un investissement d’environ 10 M$. Il s’étendra sur près de 40 000 pieds carrés, alors que le magasin actuel en compte 25 000. Une vingtaine d’emplois seront créés.

« On a embarqué là-dedans il y a trois ans et aujourd’hui, Philip, moi et toute l’équipe derrière, on est fiers d’annoncer ce beau et grand projet de relocalisation. On est fiers de contribuer à la création d’emplois et surtout, de pouvoir transmettre notre passion pour l’alimentation. Il y a beaucoup de jeunes qui travaillent avec nous et ça leur démontre que c’est un beau domaine », souligne une des propriétaires du IGA extra Marché Emily & Philip, Emily Desmarais.

Le vice-président développement et relations commerciales marchands affiliés chez Sobeys, Gaétan Dufresne, souligne qu’Emily et Philip représentent en quelque sorte l’image du réseau qui se rajeunit, surtout avec le vieillissement des propriétaires de la chaîne et la vague remarquée de transferts d’entreprises de génération en génération.

Ainsi, le IGA de Contrecœur passera à la bannière extra. Il y aura, dans ce commerce plus moderne, une plus grande variété de produits et de services, dont une plus grande section de bières de microbrasserie. Aussi, ce magasin sera le premier à intégrer un magasin SAQ dans ses locaux. Il y aura également une section Rachelle-Béry dans laquelle les clients retrouveront quelqu’un formé en naturopathie pour leur fournir des conseils et des produits naturels. Un espace sushi plus développé sera aussi aménagé pour satisfaire la clientèle.

« On a travaillé fort sur différents plans pour optimiser le plus possible le magasin, ajoute le copropriétaire du IGA, Philip Desmarais. La section microbrasserie, ça va être une belle section agrandie avec différents produits québécois. C’est important pour nous également avec la superficie qui va augmenter, d’encourager encore plus local. On est très fébrile d’amener cette nouveauté-là et on a hâte de présenter le magasin à la clientèle. Pour Emily et moi, c’est un peu un rêve qui se réalise. »

Une première pour la SAQ

Du côté de la SAQ, la directrice adjointe développement immobilier, Nathalie Pellerin, assure que la société d’État est heureuse de participer à cette aventure exceptionnelle dans une ville rayonnante comme Contrecœur. Cette succursale d’environ 1750 pieds carrés, intégrée dans le IGA, permettra de fournir des conseils accord mets et vins sous un même toit, en temps réel. Les clients y retrouveront plus de 600 produits classés dans les meilleurs vendeurs et les mêmes services que dans les autres succursales, soit des dégustations, des promotions et l’utilisation de la carte Inspire.

« C’est une solution gourmande pratique et rapide. […] Un arrêt et le client va pouvoir tout faire en même temps », souligne Mme Pellerin.

image