2 juillet 2020
Pour la fête du Canada à Saint-Ours
Plus de 200 familles assistent au spectacle des Colocs en formule ciné-parc
Par: Katy Desrosiers

Plus de 200 voitures ont été accueillies pour le spectacle des musiciens des Colocs au Camping Marina Parc Bellerive Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les musiciens du groupe Les Colocs étaient en prestation à Saint-Ours à l’occasion de la Fête du Canada. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Après le spectacle, des feux d’artifice ont été présentés. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Un peu plus de 200 voitures ont été accueillies au concert des musiciens des Colocs à Saint-Ours pour la fête du Canada, le 1er juillet. Le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis, affirme que la soirée, qui se déroulait avec la formule d’un ciné-parc, a été un succès sur toute la ligne.

Publicité
Activer le son

« C’était un gros deux heures de musique. C’est la musique de notre génération, c’était un classique après l’autre. Ils ont fait 19 chansons, 19 classiques que tout le monde chantait. Tu fermais les yeux et c’est comme si tu entendais Dédé chanter. Le chanteur était écœurant et les musiciens étaient très contents d’être là, c’était leur seul show de l’été », raconte M. Dupuis.

En première partie, le chanteur sorelois Antoine Lachance a brisé la glace en jouant quelques-unes de ses chansons. La soirée s’est terminée vers 22 h 15 avec des feux d’artifice.

Avant le spectacle, une centaine de voitures ont accédé au site. Lorsque le soleil s’est couché et que la température a descendu, plusieurs autres se sont ajoutées, pour arriver à un total d’un peu plus de 200.

Certains résidents ont aussi tenu des soirées dans les maisons avoisinantes, comme il était possible de capter la diffusion via les ondes radio un peu plus loin que seulement sur le site du Camping Marina Parc Bellerive.

D’ailleurs, des spectateurs mélomanes ont dit avoir apprécié la qualité sonore de la rediffusion.

La plupart des voitures contenaient plusieurs personnes, dont beaucoup de parents avec leurs enfants. Les gens ont été autorisés à sortir de leur véhicule comme il faisait très chaud, mais ils devaient rester près. Le maire remarque que les participants respectaient bien les consignes de distanciation physique.

Le groupe a aussi trouvé très impressionnant le fait de jouer devant des voitures, qui klaxonnaient à la fin de chaque chanson.

Plusieurs bénévoles, provenant entre autres du Regroupement littéraire de Saint-Ours, des Amis du canal et des conseillers municipaux, ont aidé au bon déroulement de la soirée.

La Sûreté du Québec était aussi sur place, mais ni elle ni les organisateurs n’ont eu à intervenir.

Sylvain Dupuis n’écarte pas la possibilité de refaire un tel événement même après la pandémie. Ainsi, les gens peuvent apporter leurs propres collations et breuvages et peuvent s’asseoir s’ils ne veulent pas être debout de longues heures. Il affirme que plusieurs ont bien aimé la formule et le groupe.

« Hier on se demandait qui on invitait l’année prochaine… Je pense qu’on a trouvé! », conclut-il, en maintenant le suspense.

image