10 juin 2021
Bris dans le processus de conservation du vaccin d’AstraZeneca
Plus de 1000 personnes devront être vaccinées à nouveau à Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin

La responsable de la vaccination au CISSSME, Nathalie Chénier, tient à rassurer la population que le vaccin d’AstraZeneca administré à Sorel-Tracy du 31 mai au 8 juin ne représente aucun danger. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Un bris dans le processus de conservation du vaccin d’AstraZeneca a eu lieu le 30 mai, au Complexe 180 à Sorel-Tracy. Du coup, les 1172 personnes ayant reçu une deuxième dose de ce vaccin entre le 31 mai et le 8 juin devront retourner se faire vacciner d’ici la mi-juillet.

Publicité
Activer le son

Les doses en question ont été mises par inadvertance au congélateur plutôt qu’au réfrigérateur, réduisant ainsi l’efficacité du vaccin. Contrairement au vaccin de Pfizer qui doit être congelé, celui d’AstraZeneca doit être maintenu à une température entre 2 et 8 degrés Celsius, explique la responsable de la vaccination au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME), Nathalie Chénier.

« Le vaccin a perdu de son efficacité, mais il ne représente aucun danger pour les personnes l’ayant reçu. Notre priorité pour l’instant est de contacter les personnes et les rassurer », explique Mme Chénier en entrevue.

Les 1172 personnes touchées ont été identifiées et sont présentement contactées par téléphone. Ensuite, une lettre leur sera envoyée dans les prochains jours.

« Ces personnes seront aussi recontactées par la centrale pour qu’elles reçoivent leur vaccin dans les 28 prochains jours », souligne Nathalie Chénier.

Selon le CISSSME, l’erreur humaine a été constatée le mercredi 9 juin. L’organisation analyse présentement comment un tel événement a pu se produire malgré tous les mécanismes de sécurité et les processus de suivi déjà en place. « Nous allons trouver les raisons et apporter les correctifs », conclut Mme Chénier.

Le CISSSME a d’ailleurs publié un communiqué le 10 juin, en après-midi, pour s’excuser des inconvénients occasionnés, tout en assurant que tous les moyens seront pris pour qu’une situation de la sorte ne se reproduise plus.

image